Les scandales du foot 🇫🇷 5/5 : la grève des Bleus à Knysna

Onefootball

Nicolas Basse

Image de l'article : Les scandales du foot 🇫🇷 5/5 : la grève des Bleus à Knysna

Titres, légendes, gloire, épopées… et scandales. Malgré sa facette radieuse, l’histoire du football français est parsemée de zones d’ombre, de procès et d’événements honteux. Dernier épisode de cette série : le fiasco de Knysna.


Le contexte

Qualifiés in extremis en barrage grâce à une main d’Henry contre l’Irlande, les Bleus enchainent quatre matchs de préparation très inquiétants – une victoire contre le Costa Rica pour un nul et deux défaites, dont une contre la Chine – avant la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

17 juin. Après un nul 0-0 contre l’Uruguay en ouverture, la France s’incline 2-0 face au Mexique. Les chances des Bleus de sortir du groupe sont infimes. Le 19 juin, le journal L’Equipe rĂ©alise sa Une sur les insultes qu’aurait profĂ©rĂ© Anelka Ă  l’encontre du sĂ©lectionneur Raymond Domenech. La FFF demande Ă  Anelka de prĂ©senter ses excuses. Celui-ci refuse de les adresser au sĂ©lectionneur, malgrĂ© l’insistance d’Evra. Anelka est Ă©cartĂ© du groupe, Evra affirme que le vrai souci des Bleus est « le traĂ®tre Â» ayant rĂ©vĂ©lĂ© les insultes d’Anelka.

20 juin, 11h. Franck Ribéry s’invite sur le plateau de Téléfoot, nie les tensions au sein du groupe, se veut positif et annonce vouloir gagner le dernier match contre le pays hôte. La France est prêt pour vivre le plus grand scandale de sa sélection nationale.

Les faits

20 juin, 16h. Les Bleus, attendus pour l’entraînement, refusent d’y participer. La raison ? Ils protestent contre l’exclusion de leur coéquipier. Les joueurs signent des autographes avant de monter dans leur bus. Patrice Evra, resté plus longtemps à l’extérieur, a une altercation avec le préparateur physique Robert Duverne. Il faut que Raymond Domenech les sépare.

Dans la foulĂ©e, Jean-Louis Valentin, directeur dĂ©lĂ©guĂ© de l’équipe de France, tente de s’enfuir. RattrapĂ© par des journalistes, il dĂ©clare : « Ce qui se passe est un scandale. Ils ne veulent pas s’entraĂ®ner. C’est inacceptable. Je suis Ă©coeurĂ©. Â» Il annonce sa dĂ©mission.

Trente minutes plus tard. Alors qu’il était dans le bus avec les Bleus et le président Escalettes, Domenech descend et se rapproche des journalistes. Il leur lit le communiqué des joueurs d’une voix blanche puis remonte dans le bus, qui repart. En moins d’une heure, les Bleus viennent de refuser de s’entraîner durant une Coupe du monde et de renvoyer une image terrible à toute la planète.

Le 22 juin, la France est battue 2-1 par l’Afrique du Sud et quitte le mondial avec deux défaites et un nul. L’onde de choc médiatique et politique déclenchée par le fiasco de Knysna ne fait que commencer.

Les conséquences

  • Le 28 juin, le prĂ©sident de la FFF Jean-Pierre Escalettes prĂ©sente sa dĂ©mission.
  • Après de nombreuses auditions menĂ©es par une enquĂŞte de la FFF, Nicolas Anelka, Patrice Évra, Eric Abidal, Franck RibĂ©ry et JĂ©rĂ©my Toulalan sont convoquĂ©s par la commission de discipline.
  • Anelka est puni de 18 matches de suspension, Evra en prend 5, RibĂ©ry 3 et 1 pour Toulalan.
  • Le sĂ©lectionneur Raymond Domenech est licenciĂ©. Il est remplacĂ© par Laurent Blanc dès le mois d’aoĂ»t.