Les promesses de Khalil Fayad et Redouane Hal Hal

Logo : AllezPaillade.com

AllezPaillade.com

Si Jonas Omlin a brillé lors du 0-0 de la réserve pailladine face à Canet-en-Roussillon, l’international suisse ne fut pas le seul.

Khalil Fayad (17 ans) tout d’abord s’est largement distingué, particulièrement dans le jeu offensif. Parfois aligné en sentinelle, l’international français U19 occupait cette fois une des deux places de relayeurs dans le 4-3-3 à pointe basse de Frédéric Garny. De quoi lui permettre de prendre le jeu à son compte, et de bien belle manière. Auteur d’ouvertures lumineuses, il aurait pu finir le match avec une paire de passe décisives sans la maladresse des attaquants héraultais. Également impliqué dans le travail défensif, le jeune milieu pailladin a ratissé un bon nombre de ballons. Une prestation pleine de promesses donc pour Fayad, confronté à un secteur hautement concurrentiel mais qui pourrait vite apprécier les séances du groupe pro entre la politique nouvelle du club et ses prestations convaincantes en National 2.

De son côté, Redouane Hal Hal (18 ans) n’était pas en reste. Serein, le très jeune défenseur central, aligné en tant qu’axial gauche, portait fièrement le brassard de capitaine. Viril dans les duels, son engagement a été remis en cause par l’arbitre, lui adressant en fin de première période un carton jaune assez sévère. Pas déstabilisé pour autant, le Pailladin a effectué une deuxième période de plus grande qualité encore, toujours intraitable dans les duels et impérial dans la lecture du jeu adverse. Un sauvetage héroïque sur la ligne de but à l’orée du temps additionnel vient parachever une prestation aboutie pour Hal Hal, lequel recueillait durant la pré-saison les éloges du coach Olivier Dall’Oglio.

De bon augure donc, à l’heure où plus que jamais, le MHSC doit puiser dans son vivier de jeunes talents pour avancer en Ligue 1.

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher