Les fumigènes pourraient coûter autant... que les armes ! | OneFootball

Les fumigènes pourraient coûter autant... que les armes !

Logo : Evect

Evect

Nouvelle étape dans l'accentuation de la répression dans les stades : la Ministre déléguée chargée des Sports

Roxana Maracineanu souhaite placer sur un pied d'égalité les sanctions en raison de l'introduction de fumigènes dans les stades et celle des armes.

Dans la proposition de loi "Démocratiser le sport en France", le Gouvernement a déposé un amendement qui prévoit la même amende pour le fait d'introduire un fumigène dans un stade et pour le fait d'introduire un couteau ou une arme à feu dans un stade (amende automatique de 800€ dans les deux cas). Cet amendement est défendu par la Ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu sous prétexte de la lutte contre la violence dans les stades.

Roxana Maracineanu ne semble donc pas avoir saisi la nuance entre violence dans les stades et show pyrotechniques qui pour la grande majorité se déroulent sans incident. Pire encore, l'Instance Nationale du Supportérisme, présidée par Roxana Maracineanu elle même, n'a pas été saisie préalablement alors que l'article D. 224-1 du Code du Sport le prévoit. Les efforts de dialogue entre supporters, instances et autorités ont donc pris un sérieux coup de frein.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher