Les 5 équipes qui rapportent le plus en paris sportifs | OneFootball

Les 5 équipes qui rapportent le plus en paris sportifs

Logo : La Grinta

La Grinta

Cette saison 2020-2021 est d’ores et déjà exceptionnelle à cause des conditions sanitaires inhérentes à la crise actuelle. Cet environnement assez austère n’empêche en rien certaines équipes de performer pour le plus grand plaisir des parieurs. Voici les bonnes cotes de cette saison 2020-2021.

Tottenham

Les Spurs ont une puissance offensive impressionnante. Avec Kane, Song et Bale, Tottenham bénéficie d’une des meilleures attaques d’Europe. Si l’équipe peut être en manque de repères et de joueurs de classe internationale en défense, l’attaque elle, n’a rien à envier aux grosses écuries. Ne misez donc pas forcément sur les victoires de Tottenham, mais plus sur des paris spécifiques aux joueurs et au nombre de buts. Winamax est le site de paris sportifs qui propose les meilleures cotes sur ce type de mises. Kane et Song seront classés dans les joueurs les plus décisifs d’Europe cette année. Leur association est une aubaine pour l’équipe de José Mourinho. Les deux joueurs représentent à date plus des deux tiers des buts et passes décisives des Spurs.

Bayern Munich

Les champions d’Europe sont au-dessus du lot depuis l’année dernière. La Bundesliga subit les foudres des Bavarois toutes les semaines. L’équipe profite d’un bon équilibre entre une défense expérimentée et une attaque de feu. Les déculottées et les clean sheets sont presque devenus des événements hebdomadaires. Les principaux artisans de cette forme olympique sont le buteur polonais Robert Lewandoswki et la révélation allemande Serge Gnabry. Le meilleur numéro 9 du monde est une machine constante à plus de 30-40 buts par saison. Quant à Serge Gnabry, ses statistiques affolantes lui assurent un poste de titulaire avec le Bayern et avec la Mannschaft. Parier sur des combinés victoire et nom du buteur est une excellente stratégie avec les Bavarois. Vous pouvez aussi parier sur le nombre de buts marqués combiné avec les noms des buteurs.

Liverpool Les champions d’Angleterre sont une fois de plus candidat au titre en Premier League. Si les Reds seront privés pour 6 mois de leur socle en défense en la personne de Van dijk, ils disposent toujours d’une des meilleures attaques d’Europe. Si les automatismes et l’équilibre de l’équipe semblent un peu plus avancés que chez Tottenham, perdre leur capitaine affaiblit considérablement l’effectif de Jürgen Klopp. Miser sur Mané et Salah comme buteur ou passeur et, sur “les deux équipes marquent” pourrait être la meilleure formule cette année. Les Reds déçoivent rarement les parieurs. Ces derniers devront par contre s’adapter à une situation qui rend l’équipe moins souveraine en défense. Ce facteur devrait faire augmenter les cotes des paris simples 1N2 en faveur de Liverpool, ce qui peut être positif.

PSG Le récent finaliste de la Ligue des champions a chamboulé une grande partie de son effectif cette saison. Entre blessés et départs, le 11 type n’aura plus la même image cette année. Cependant le club de la capitale a préservé ses armes offensives et devrait retrouver le chemin des filets une fois que l’équilibre au milieu du terrain sera retrouvé. L’équipe devrait prendre quelques buts dans les matches faces aux grosses équipes de Ligue des champions et marquer toujours autant face aux plus petites formations de Ligue 1. C’est un constat alarmant pour un entraîneur ou un journaliste mais plutôt lucratif pour un parieur.

Atalanta La surprenante équipe italienne semble armée pour refaire une belle saison en Serie A et en Ligue des champions. L’Atalanta a profité d’une force collective impressionnante pour s’imposer comme une des meilleures attaques sur la scène européenne. Malgré quelques individualités fortes, l’effectif n’a pas été pillé pour les grands clubs européens. L’Atalanta profitera donc une année de plus de son attaquant Alejandro Gomez pour aller affoler les compteurs. Si parier sur les nombre de buts en faveur de l’Atalanta semble être une bonne idée, considérer les paris ou les deux équipes marquent pourrait être payant. La défense n’est définitivement pas aussi souveraine que l’attaque et cela peut être préjudiciable lors des grands sommets de Ligue des champions ou des affiches de Serie A.

À propos de Publisher