Lens - OL (3-2) : Sage ne veut pas entendre parler de "défaite encourageante" | OneFootball

Icon: Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

·3 décembre 2023

Lens - OL (3-2) : Sage ne veut pas entendre parler de "défaite encourageante"

Image de l'article :Lens - OL (3-2) : Sage ne veut pas entendre parler de "défaite encourageante"

Malgré un meilleur visage, l’OL est reparti bredouille de Lens samedi (3-2). S’il a vu du positif, Pierre Sage estime que son équipe est encore malade.

La première aurait pu être parfaite. Appelé à la rescousse jeudi pour prendre la suite de Fabio Grosso, Pierre Sage n’est pas passé loin de relever les têtes lyonnaises samedi à Lens (3-2). Pour sa première sur le banc de l’OL, l’entraîneur intérimaire n’a pas renié ses principes et a tenté de les retranscrire sur le terrain. Car entre la théorie et la pratique, il y a un monde et le visage des Lyonnais samedi a été bien plus séduisant que ceux proposés depuis le début de la saison.

En 48h, Sage n’a pas fait de miracle avec une 8e défaite en 13 matchs, mais a insufflé un tout autre état d’esprit. Entre Lille et Lens, c’était un peu le jour et la nuit, mais l’entraîneur lyonnais assure n’avoir rien révolutionné. Il a surtout insisté sur le dialogue ces deux derniers jours. "Pour moi, l’essentiel, c’était de faire en sorte que les joueurs arrivent à se comprendre à nouveau en très peu de temps, il est vrai. C’est-à-dire qu’il fallait qu’ils aient des repères, la volonté de le faire ensemble. Il fallait qu’ils aient surtout une attitude pour que ça dure. Et sur certains de ces paramètres, je pense qu’il y a des choses à garder et à valoriser pour la suite."


Vidéos OneFootball


"Transformer une bonne prestation en résultat positif"

La suite arrive très vite avec un nouveau déplacement à Marseille mercredi pour ce qui sera le deuxième match de Pierre Sage sur le banc. David Friio a confirmé la présence du coach intérimaire qui n’a pas forcément le discours d’un entraîneur qui ne sera plus là dans quelques jours. Ayant vu des joueurs qui "ont conscience qu’ils ont fait quelque chose ce (samedi) soir qui peut leur servir pour la suite", Pierre Sage ne veut pas se satisfaire de simples bonnes intentions.

Rejetant le terme de "défaite encourageante", celui qui était encore directeur de l’Académie mercredi veut lier bonne prestation et résultat positif. "C’est une production qui est encourageante et un résultat qui, malheureusement, ne récompense pas cette production. Et la marche se situe là. Donc les joueurs sont à féliciter sur certains moments du match par rapport à des choses qu’ils ont bien maitrisées. Mais, il y a aussi des choses qui doivent changer si on veut que la bonne prestation se transforme en bon résultat et que les points suivent." Mais il l'assure, il y a une "lueur d'espoir".

À propos de Publisher