Le vice-président de l’UEFA évoque la présence des supporters et la Super Ligue européenne

Parisfans.fr

Image de l'article : Le vice-président de l’UEFA évoque la présence des supporters et la Super Ligue européenne

Michele Uva, vice-président de l’UEFA, a répondu aux questions de la Rai Due. L’occasion de faire le point sur quelques points importants. Notamment la présence ou non de supporters dans les stades pour la fin de la Ligue des Champions 2019-2020 en août.

« Je pense que c’est le rêve de tout supporter de voir un match en vrai, parce que le sport est ainsi fait. Mais il est clair qu’il reste encore deux mois, que nous surveillons les évolutions. Nous ferons tout en nous référant aux décisions des gouvernements nationaux. »

Il n’est donc pas question pour le moment d’éteindre l’idée d’avoir des supporters dans les stades à Lisbonne pour ces derniers matchs de la Champions League de la saison. Cependant, on peut aussi noter une certaine prudence. Chose logique, car la situation n’est pas à prendre à la légère. Il faut continuer à faire attention et surveiller comment les choses se passent dans les prochaines semaines. S’il semble sage d’envisager d’avoir des supporters dans les tribunes, alors un travail sera fait dans ce sens. Sinon, il faudra l’accepter et se contenter de finir la compétition à huis.

« Les championnats nationaux sont l’essence du football. »

« Les championnats nationaux sont l’essence du football. Ce sont eux qui font vivre la flamme de la passion de millions de personnes. Ils restent donc stables, solides. Maintenant il est normal que le produit Champions League soit quelque chose perpétuellement étudié et il est logique qu’il en soit ainsi. »

Là encore, le vice-président de l’UEFA garde une certaine prudence, tout en affichant une idée forte. Il n’est pas question pour lui de mettre les championnats nationaux de côté. Une idée que l’on comprend, car le football a quelque chose de populaire et d’accessible pour tous. Installer une élite européenne qui mettrait les compétitions nationales vraiment au second plan aurait sans doute quelque chose de triste.

Sans oublier qu’avoir des matchs entre les grands d’Europe toutes les semaines risquerait d’enlever un peu de saveur à ces fameux matchs. Cela n’empêche pas d’avoir des changements, mais il faut rester très prudent face aux idées avancées car il n’y a rien de concret pour le moment.