Le VAFC s’affirme et confirme | OneFootball

Icon: Le 11 HDF

Le 11 HDF

·3 octobre 2022

Le VAFC s’affirme et confirme

Image de l'article :Le VAFC s’affirme et confirme

Au terme d’une bataille longue de 95 minutes, le VAFC est venu à bout du FC Sochaux, leader du championnat avant la rencontre (2-1). Un succès que le VAFC doit à plusieurs éléments, dont Gautier Larsonneur et Noah Diliberto, bien en vue ce samedi.

L’incidence du résultat

Les victoires font toujours du bien que ce soit au classement ou dans les têtes, mais celle-ci a une saveur particulière pour de nombreux valenciennois. Déjà car c’est une victoire à domicile, la deuxième contre Sochaux en cinq mois. Mais aussi car Sochaux était leader, et invaincu depuis six rencontres. L’équipe en forme du moment n’a pas su prolonger le bonheur au Hainaut. Mais surtout, ces Sochaliens sont entraînés par Olivier Guégan, entraîneur du VAFC il y a encore un an de cela. Trois points, à la maison, contre le premier, entraîné par son ancien entraîneur, les bonnes nouvelles sont toutes arrivées en même temps pour Nicolas Rabuel et ses hommes. Ce succès permet aux Nordistes non seulement de revenir à trois points de la deuxième place, mais de faire le trou avec Rodez, premier relégable, désormais à sept longueurs.

Le joueur du match

Auteur de six parades décisives, dont quatre en deuxième période, Gautier Larsonneur a encore une fois était précieux dans les cages. Battu à la demi-heure de jeu par la frappe croisée d’Aldo Kalulu, l’ancien Brestois s’est vite remobilisé pour fermer la boutique sur l’heure de jeu restante. Dans le dernier quart d’heure, il est l’auteur d’un arrêt superbe sur le tir de Doumbia, qui prenait la direction du petit filet. Trois minutes plus tard, Larsonneur est encore là pour bloquer la reprise de Pereira De Sa. Une nouvelle grande prestation qui vaut cher !

La déclaration

« Encore une victoire à l’énergie, il a fallu cavaler pendant 95 minutes. C’est la force du vestiaire, la force du groupe. Je reste persuadé qu’à l’avenir il nous faudra plus de maîtrise pour mieux passer les temps faibles d’un match. On va savourer tout en restant focus sur tout ce qu’on peut encore améliorer. Là aussi, le contenu amène les points. Il faut se servir des points pris, de la bonne énergie pour gagner en confiance. »

Nicolas Rabuel, entraîneur du VAFC

Le chiffre

960 – Noah Diliberto a su prendre son mal en patience. 960 jours après son premier but en professionnel, le jeune milieu originaire de Cambrai a ajouté une seconde unité à son compteur. Fruit du hasard ou simple coïncidence, ces deux buts ont à chaque fois été inscrits contre Sochaux.

Le tweet

Arthur Lasseron

À propos de Publisher