Le VAFC doit se libérer à la maison | OneFootball

Le VAFC doit se libérer à la maison

Logo : Le 11 HDF

Le 11 HDF

Battu pour la première fois de la saison la semaine dernière à Metz, le VAFC retrouve son jardin et reçoit Quevilly-Rouen Métropole. Un adversaire coriace, qui avait posé des problèmes à VA l’an dernier, mais qui doit permettre aux Valenciennois de se lâcher offensivement.

Retrouver de la confiance à domicile

La défaite à Metz est déjà laissée derrière par Nicolas Rabuel et ses hommes. Une semaine après avoir subi son premier revers de la saison, le VAFC retrouve le chemin de la maison et reçoit Quevilly-Rouen, concurrent au maintien du précédent exercice. Un tout autre défi qu’une semaine auparavant, mais qui ne doit surtout pas être pris à la légère par les Nordistes. « Il n’y a aucun match facile. J’ai regardé QRM contre Saint-Etienne et c’était difficile de dégager l’équipe qui pouvait l’emporter », lâchait Allan Linguet après la séance d’entraînement du vendredi matin. Un discours similaire à celui de son entraîneur, Nicolas Rabuel, « Le plus difficile est toujours celui qui vient, en l’occurrence QRM, il faut être focus là-dessus. »

Mis à mal à domicile la saison dernière, le VAFC a la possibilité d’enchaîner une deuxième victoire de rang face à son public. Une priorité pour Allan Linguet, qui ne souhaite pas non plus se remémorer les difficultés valenciennoises à prendre les trois points à la maison. « L’an dernier, on n’a pas été au top à domicile. Maintenant, le coach a dit dès le début de saison qu’il ne fallait plus regarder le passé. Je pense que c’est une bonne chose pour avancer. On a gagné le premier match à domicile, l’objectif est désormais de gagner le deuxième ».

Une étape à la fois

Face à une équipe elle aussi en reconstruction, qui a connu un changement d’entraîneur, le VAFC devra se méfier des Normands, à la recherche de leur premier succès de la saison. Et même si Nicolas Rabuel était absent une grande partie de la semaine pour réaliser sa formation au BEPF, l’entraîneur valenciennois a pu donner ses consignes pour appuyer un secteur de jeu important, l’attaque. « Il faut garder cette deuxième mi-temps avec les occasions qu’on a pu se créer mais aussi les situations qui doivent se transformer en occasions. On travaille beaucoup sur l’aspect positif pour leur faire prendre conscience de la marge de progression du groupe, sans pour autant occulter ce qu’il y a à travailler. »

Actuellement attaque la moins prolifique du championnat en termes de tentatives cadrées, le VAFC doit monter dès maintenant dans le bon wagon avec ces deux réceptions de suite. Et même si l’entraîneur valenciennois ne se projette pas sur celle de Saint-Etienne, cet enchaînement sera primordial pour la suite de la saison. « Dans ma planification, je me projette en sachant qu’on va avoir deux matches à domicile puis une semaine à trois matches, mais l’orientation et la centralisation sont sur QRM. Saint-Etienne, on aura le temps de s’y pencher le moment venu. »

Le VAFC pourra compter sur le retour de Floyd Ayité sur le front offensif, mais devra composer une nouvelle fois sans Mathieu Debuchy, qui a repris l’entraînement individuel suite à sa lésion au mollet survenue lors de la première journée.

Arthur LASSERON

VAFC – QRM

Quatrième journée de Ligue 2 BKT

Samedi 20 août, 19 heures

Stade du Hainaut, Valenciennes

Arbitre : M. Lissorgue

À propos de Publisher