Le VAFC doit poursuivre sa bonne série à l’extérieur | OneFootball

Le VAFC doit poursuivre sa bonne série à l’extérieur

Logo : Le 11 HDF

Le 11 HDF

Avec le troisième meilleur bilan du championnat à l’extérieur, le VAFC se déplace au Stade de la Licorne, à Amiens, dans la peau du favori. Face à une équipe amiénoise en grande souffrance, les hommes d’Olivier Guégan voudront vite oublier la mésaventure connue face à Dunkerque.

Nouvelle déception à la maison

Le VAFC aurait pu basculer dans le bon wagon la semaine dernière, à la maison face à Dunkerque. Les joueurs d’Olivier Guégan ont manqué le coche, et l’entraîneur valenciennois a eu du mal à digérer ce faux-pas : « J’ai toujours beaucoup de frustration parce qu’on avait tout en main pour faire un bon match. Il y avait un stade avec du monde, on avait bien analysé, bien travaillé mais il y a des erreurs individuelles qui nous ont mis en difficulté sur ce match, que ce soit au bout de trente secondes en première période ou une minute en deuxième« . Alors que la confiance était là, avec trois succès de suite, le VAFC est retombé dans ses sombres travers, monopolisant le ballon sans pour autant mettre une pression démentielle sur la cage dunkerquoise. Et le bilan à la maison fait mal aux yeux. Après six réceptions, Valenciennes ne compte que quatre petits points, pointant au 19e rang du championnat à domicile.

Amiens, pire équipe à domicile

Mais l’avantage qu’aura le VAFC ce soir, c’est qu’il se déplace ! Et pas n’importe où. Non loin de là, à une heure et demi du Hainaut, les dix-neuf valenciennois se rendent au stade de la Licorne, à Amiens. Une équipe en détresse, décevante depuis sa descente en Ligue 2 BKT après la saison interrompue par la crise sanitaire. Si Valenciennes pointe à la 19e place à domicile, c’est parce que l’Amiens SC est tout simplement la pire équipe à domicile, avec trois matches nuls et trois défaites en six rencontres. « Je mesure la difficulté de demain parce qu’on joue une équipe malade, qui n’a plus gagné à la maison depuis six mois, autour de qui il y a une grosse attente. Ca va être un match de costauds, où il faudra se bagarrer, répondre présent. Ca se jouera avec beaucoup d’intensité, d’engagement, mais on devra être intelligent et bon techniquement. On aura des opportunités pour leur faire mal« , espérait Olivier Guégan à la veille du déplacement.

Rebondir pour oublier

La bonne série du VAFC a donc pris fin d’une bien triste manière. Et il faudra absolument « réenclencher selon Olivier Guégan. Il faut au minimum prendre un point. On doit continuer notre parcours qui est très cohérent à l’extérieur et après on aura le temps de se projeter sur la suite ». Car oui, si le VAFC peine au Hainaut, il excelle hors de ses bases. Au point même d’afficher le troisième meilleur bilan de Ligue 2 à l’extérieur, derrière Toulouse et Sochaux. Et face à une équipe en grosse difficulté dans son stade, Valenciennes se déplace avec la ferme intention d’enfoncer les Amiénois. Il faudra surtout réaliser une prestation digne de ce nom et ne pas laisser les joueurs de Philippe Hinschberger prendre le contrôle du match. « On ne doit pas donner à l’adversaire la possibilité de nous sanctionner comme on l’a été« , enchaîne Olivier Guégan, qui a consacré un long temps à l’analyse du match face à Dunkerque, en convoquant notamment ses joueurs cadres.

Avec le retour de Julien Masson dans le groupe, il faudra notamment remporter la bataille du milieu face à des Amiénois à la recherche d’une première victoire à domicile depuis six mois.

Arthur LASSERON

AMIENS SC – VALENCIENNES FC

Treizième journée de Ligue 2 BKT

Samedi 22 octobre, 19 heures

Stade de la Licorne, Amiens

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher