Le RC Lens en plein contraste | OneFootball

Le RC Lens en plein contraste | OneFootball

Icon: le11

le11

·27 février 2024

Le RC Lens en plein contraste

Image de l'article :Le RC Lens en plein contraste

Parti sur les chapeaux de roues au début du mois de février, histoire de poursuivre sa folle remontée, le RC Lens a calé sur la fin avec une série de quatre matches sans victoire. Décryptage.

En Ligue 1, entre retour au premier plan et regrets

Les succès plus ou moins aboutis à Nantes (0-1) et contre Strasbourg (3-1) n’auguraient pourtant que du bon. Début février, délestés de la Coupe de France, les Sang et Or confirmaient leur bonne passe et leurs ambitions européennes en faisant le plein de points et de confiance. Puis sont arrivés la Ligue Europa et les prétendants à l’Europe. À Reims, dans un match longtemps fermé, le RC Lens ne s’imposait pas malgré bon nombre de situations dangereuses (1-1). Contre Monaco, après avoir coulé pendant la première demi-heure, le club artésien revenait au score avant de rompre dans les derniers instants (2-3) dans un match teinté – comme à Reims – de polémiques arbitrales. De quoi repousser les Lensois à quatre points du top 4.


Vidéos OneFootball


Le RC Lens craque encore sur fil, malgré Elye Wahi [J23]

Fribourg, l’échec cuisant

Les vieux démons du football français sont tombés sur la tête des Sang et Or, et ce malgré le fait que le RC Lens n’avait plus goûté à l’Europe depuis plus de vingt ans. Décevant à Bollaert (0-0), la troupe de Franck Haise s’était parfaitement repris à Fribourg. Devant à la mi-temps (0-2), la formation artésienne reculait néanmoins durant le second acte, craquait dans le temps additionnel (2-2, 90+2′) et tombait pour de bon en prolongations (3-2, 99′). Un fiasco pour un groupe toutefois inexpérimenté à l’échelle européenne, qui aura autant fait rêver (Arsenal, Séville) que laisser passer ses chances (PSV, Fribourg) pour son retour sur la scène continentale.

Image de l'article :Le RC Lens en plein contraste

Hugo Pfeiffer/Icon Sport

Le RC Lens n’y arrive toujours pas en coupe

C’est une constante qui pèse de plus en plus sur cette génération dorée, qui n’a cessé de progresser ces dernières saisons mais n’a jamais fait fructifier son développement dans une compétition qui la fuit toujours : la Coupe de France. Trois fois finaliste de la “Vieille Dame“ (1948, 1975, 1998), le RC Lens n’a plus atteint le dernier carré depuis 2010. Et comme il y a deux ans, il est passé à la trappe face à l’AS Monaco, au terme d’un match très mal entamé et d’une séance de tirs au but manquée malgré un Brice Samba XXL. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas.

RC Lens : « Je pense qu’il faut arrêter la VAR » lâche Franck Haise après Monaco

Un arbitrage au centre de l’attention

Le tacle éminemment dangereux de Nathan Zeze, les deux pied décollés sur la jambe de David Pereira da Costa, avait fait parler, mais au moins n’avait-il pas eu de conséquence sur le résultat final (victoire 0-1 du RC Lens). La chanson ne fut pas la même à Reims (1-1), où le tacle très appuyé de Joseph Okumu sur Przemyslaw Frankowski n’était pas sanctionné d’un carton rouge – malgré revisionnage des images de la VAR -, et contre Monaco (2-3), où les Sang et Or n’obtenaient pas un penalty litigieux sur lequel Florian Sotoca voyait même sa chaussure arrachée. Des situations contestables selon les Lensois, qui ont multiplié les sorties en après-match pour dénoncer ces prétendues erreurs arbitrales – dont certaines reconnues par l’arbitre, comme à Reims -, Franck Haise, Florian Sotoca et Jean-Louis Leca en tête de file.

Le bilan du mois :

Nantes – Lens : 0-1

Lens – Strasbourg : 3-1

Lens – Fribourg : 0-0

Reims – Lens : 1-1

Fribourg – Lens : 3-2 (a.p.)

Lens – Monaco : 2-3

Crédits photo : Baptiste Fernandez/Icon Sport

À propos de Publisher