Le Midi Libre valide les recrues estivales du MHSC | OneFootball

Icon: AllezPaillade.com

AllezPaillade.com

·28 septembre 2022

Le Midi Libre valide les recrues estivales du MHSC

Image de l'article :Le Midi Libre valide les recrues estivales du MHSC

Le MHSC a disputé ses 8 premières journées de championnat. L’occasion pour le Midi Libre de proposer un premier bilan des recrues estivales Pailladines avec pour première affirmation: « ils balayent le souvenir de la précédente cuvée, décevante et masquée par l’émergence des jeunes. Les six recrues de Montpellier éteignent les doutes qui escortent tout recrutement. »

Effectivement, au simple regard des performances de chacun, à ce stade, le Montpellier Hérault, en se positionnant quasiment exclusivement sur des joueurs libres (seul Falaye Sacko est soumis à une indemnité de transfert), semble avoir fait de bons choix.

Voici les principales lignes du quotidien régional associées aux nouveaux héraultais, cliquez-ici pour accéder à l’intégralité de l’article.

  • Wahbi Khazri, recruté par le président Laurent Nicollin, se sacrifie, étale un état d’esprit irréprochable et draine dans son sillage une équipe, secouée par un été tempétueux.
  • Titulaire lors des six ultimes matchs, Arnaud Nordin, libéré par le carton breton, enchaîne les buts. Il se met en lumière et assume la part d’ombre de son rôle.
  • Impliqué sur cinq buts, malgré un faible temps de jeu, Faitout Maouassa a vite posé son empreinte. Recruté comme latéral gauche, pour compenser les départs, il se distingue dans le rôle de milieu offensif.
  • À peine arrivé, déjà patron. Christopher Jullien se comporte comme le guide d’une défense chahutée, renouvelée et rajeunie. Mis part une erreur à Angers, il a plutôt rassuré en trois matches. Il doit désormais retrouver le rythme.
  • Déception ? Peut-être. Précédé d’une flatteuse réputation à son arrivée de Saint-Étienne, Falaye Sacko traverse le début de saison sous les critiques.
  • Théo Sainte-Luce a pris place avant de créer un vide. Il a avalé la marche de la L2 à la L1. Avant de tomber. Victime d’une rupture du ligament croisé, il a marqué son territoire.

Bingourou Kamara n’est pas cité par le Midi Libre dans ce papier.

À propos de Publisher