Le LOSC renoue avec la victoire en Bretagne | OneFootball

Le LOSC renoue avec la victoire en Bretagne

Logo : Le 11 HDF

Le 11 HDF

Enfin ! Après deux mois sans succès en championnat, le LOSC a remporté les trois points sur la pelouse de Rennes (1-2) pour le compte de la seizième journée de Ligue 1. Le club nordiste a proposé une prestation digne de ses rencontres de Ligue des Champions.

Une efficacité redoutable

Le LOSC s’est offert son match référence. Incapable de remporter un match depuis la victoire face à Marseille début octobre, les hommes de Jocelyn Gourvennec ont démontré une efficacité clinique. Le club nordiste avait commencé la rencontre en subissant. Pendant le premier quart d’heure, le Stade Rennais dominé totalement les débats. Les Bretons ne laissaient aucun ballon au Lillois en ne les laissant pas respirer. La première alerte sur le but de Grbic vient de la part de Bourigeaud (9′), sans soucis sur le portier croate. Essayant de se propulser vers l’avant au fil du match, le LOSC subissait de moins en moins la pression rennaise.

Le club nordiste s’approchait de plus en plus du but de Gomis, mais Reinildo (20′), puis Weah (26′) ne trouvaient pas le cadre. Reprenant le contrôle des débats, les hommes de Jocelyn Gourvennec faisait preuve d’une efficacité redoutable. Lancé en profondeur par Sanches, Weah servait Xeka en retrait pour tromper Gomis (0-1, 31′). Menant au score, le LOSC doublait la mise, par la suite, avec le talent de Sanches. Juste avant la pause, sur un centre trop long de Weah, le portugais cuisinait la défense rennaise et fusillait le petit filet de Gomis (0-2, 45′).

Un LOSC qui se fait peur en fin de match

Au retour des vestiaires, Rennes revenait avec de meilleures dispositions. Plus entreprenant, les hommes de Bruno Génésio ne trouvait pourtant pas les bons décalages et mouvements pour mettre en déroute une défense lilloise très solide. Que ce soit la paire Botman-Fonte en défense ou André-Xeka au milieu, tous se sont montrés très solides. Si Rennes faisait preuve d’énormément de déchets techniques, le LOSC peinait à s’élancer vers l’avant.

Toutefois, David pouvait obtenir un penalty à vingt minutes du terme. Retenu par la main, le Canadien s’écroulait, mais l’arbitre ne bronchait pas. Très peu dangereux, pendant quarante minutes, le Stade Rennais réduisait l’écart par l’intermédiaire de Bourigeaud. Sur un centre de Doku, le milieu breton s’offrait son premier but de la saison après avoir hérité du ballon au point de penalty (1-2, 85′). Poussant dans les derniers instants, Rennes ne trouvait finalement pas la capacité à revenir au score.

Bien que le LOSC s’est fait peur en fin de match, le club nordiste s’est offert son tout premier succès depuis près d’un mois. Terribles d’efficacité et solides défensivement, les Dogues devront continuer ainsi face à Troyes, ce samedi.

Emilien PAU

RENNES – LOSC : 1-2 (0-2)

Seizième journée de Ligue 1 Uber Eats

Roazhon Park, Rennes

Arbitre : Mme Frappart

BUTS : Bourigeaud (85′) pour Rennes ; Xeka (31′), Sanches (45′) pour Lille

Avertissement : Martin (65′), Meling (90’+1) pour Rennes ; Reinildo (89′)

Rennes : Gomis – Traoré (c.) (Assignon, 72′), Omari, Aguerd, Truffert (Meling, 60′) – Bourigeaud, Santamaria (Guirassy, 60′), Martin – Sulemana (Doku, 61′), Laborde, Terrier (Majer, 46′)

Remplaçants : Salin (g.), Assignon, Badé, Meling, Ugochukwu, Majer Doku, Guirassy, Tchaouna

Entraîneur : Bruno Génésio

LOSC : Grbic – Djalo, Fonte (c.), Botman, Reinildo – Sanches (Onana, 71′), André, Xeka, Bamba (Bradaric, 90’+2)- David (Ikoné, 71′), Weah (Yilmaz, 79′)

Remplaçants : Jakubech (g.), Gudmundsson, Bradaric, Dabila, Yazici, Onana, Ikoné, Yilmaz, Gomes

Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher