Le gros rétropédalage de Gerrard sur la rivalité entre Messi et Cristiano Ronaldo | OneFootball

Icon: OnzeMondial

OnzeMondial

·21 novembre 2023

Le gros rétropédalage de Gerrard sur la rivalité entre Messi et Cristiano Ronaldo

Image de l'article :Le gros rétropédalage de Gerrard sur la rivalité entre Messi et Cristiano Ronaldo

Steven Gerrard a changé d'avis au sujet du grand débat opposant Cristiano Ronaldo à Lionel Messi.

Alors qu'ils ont tous les deux marqué près de deux décennies dans le football, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont toujours leurs partisans et le débat autour du plus grand joueur de tous les temps (GOAT) est toujours de mise. Steven Gerrard a de nouveau été interrogé sur le sujet, lui qui déclarait il y a un an : "Le GOAT ? Pour moi, c’est Lionel Messi. Mais je suis quelqu’un qui n’aurait jamais un mot désobligeant à dire à propos de Ronaldo, parce qu’il est phénoménal. Ce sont les deux de mon époque qui étaient juste… wow. Quand vous êtes footballeur et que vous l’avez fait vous-même, les chiffres sont juste… Je ne suis pas sûr que cela va arriver" avait-il ainsi lancé à Gary Neville pour la chaîne The Overlap.


Vidéos OneFootball


Gerrard a changé d'avis !

Mais aujourd'hui, le capitaine mythique de Liverpool a changé d'avis : "L‘arrivée du GOAT comme nous l’appelons, Cristiano (Ronaldo), a évidemment (était) une énorme signature. Il avait encore beaucoup de football à offrir. Alors, de loin, pendant six mois, j’ai regardé les résultats de Cristiano Ronaldo, en championnat, regardé certains matchs et regardé certains temps forts. Je pense qu’à partir de ce moment-là, la ligue à travers le monde est devenue un sujet de discussion très populaire pour tout le monde. Après l’arrivée de Cristiano, encore plus de signatures, de talents et de compétences de renom ont rejoint la ligue. À l’époque, j’étais hors du jeu et je cherchais ma prochaine opportunité, donc j’étais fasciné de loin en regardant" a-t-il expliqué dans une interview pour la Saudi Pro League.

Avant de conclure : "Quand mon agent m’a proposé quelques opportunités dans la région du Golfe à l’époque, j’étais fasciné de les explorer. Ce n’est pas une solution facile ; ce n’est pas quelque chose que l’on répare en une semaine, un mois ou six mois. C’est un projet à construire sur le terrain, qui est évidemment la priorité, mais il faut aussi beaucoup de choses à changer autour pour donnez à la première équipe le soutien dont elle a besoin."

Rejoignez Onze Mondial sur Whatsapp pour ne rien manquer de l'actualité football

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

À propos de Publisher