Le grand match c’est Auxerre | OneFootball

Le grand match c’est Auxerre

Logo : AllezPaillade.com

AllezPaillade.com

Pas la peine de s’éterniser bien longtemps sur le déplacement au Parc. Il n’y a eu qu’un léger suspense de 40 minutes, aucune blessure ni expulsé à signaler, et nous avons tous constaté les carences défensives inquiétantes d’une équipe toujours en souffrance dans ce secteur. Avec désormais 16 buts encaissés sur les quatre derniers matchs (Toulouse, Crystal Palace, Troyes et Paris). Lacune énorme à peine dissimulée par une attaque performante (11 buts marqués sur la même série).

Le dimanche après-midi et la fin de la journée de Ligue 1, ont été beaucoup plus intéressants et ont apporté de nombreux enseignements. Nous constaterons que Troyes est définitivement en crise après un cinglant 3-0 concédé à domicile contre Toulouse. Bruno Irles déjà menacé avant le début de la saison, est sur la sellette. Renaud Ripart est sorti sous les huées de ses propres supporters. Une situation qui doit nous faire relativiser notre très court succès contre les Champenois à la Mosson. Et qui fait du match de dimanche prochain, contre Auxerre, le véritable test de notre début de saison.

Les Bourguignons sont frustrés de leur nul contre Angers (2-2) pour leur première à l’Abbé Deschamps. Ils ont mené (2-0) très rapidement, grâce à deux corners. Ils ont reculé et baissé de pied physiquement concédant la réduction du score par Diony. Avant de se retrouver à dix contre onze à une demi-heure de la fin. Les joueurs de Furlan en infériorité numérique ont eu le mérite de marquer un troisième but refusé. Avant de craquer dans le dernier quart d’heure et de se faire rejoindre. Avec un bilan donc d’un point en deux rencontres.

Auxerre nous ressemble. C’est une équipe qui encaisse beaucoup de buts (déjà six) mais qui sait en marquer avec des joueurs très techniques comme Hein ou Sakhi. C’est une équipe qui viendra à la Mosson, en quête d’un premier succès pour définitivement lancer sa saison. Une équipe habile sur coups de pied arrêtés mais qui présente une certaine naïveté défensivement et qui a souffert physiquement dès le retour des vestiaires.

Auxerre, ce doit être le Graal de notre été. Avec six points en deux rencontres, Montpellier validerait comptablement un bon début de saison. Et pourrait se tourner avec moins de pression, vers un enchaînement de rencontres abordables (déplacement à Brest, réceptions d’Ajaccio et de Lille, déplacement à Angers, réception de Strasbourg). Avec six points en deux rencontres, Montpellier débuterait une série à la Mosson et pourrait retrouver à domicile enfin quelques certitudes. Car c’est bien dans notre stade que le maintien s’obtiendra rapidement ou pas.

Avec six points en deux rencontres, l’ambiance serait meilleure à Grammont, pour que le staff et Olivier Dall’Oglio trouvent enfin des solutions à nos difficultés défensives. Gagner un second match pour gagner du temps. C’est finalement l’objectif d’une rencontre qui doit obligatoirement se conclure par une victoire. Tout autre résultat contre un promu, serait perçu comme une rechute. Avec la nécessité de voir des lions sur la pelouse. Nous avons tellement entendu que les joueurs n’avaient rien lâché contre Troyes, que nous souhaitons en voir de même dimanche.

Article proposé par Bertrandm34.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher