Le communiqué publié par l’UNFP et visant notamment Gérard Lopez, fait beaucoup parler ! | OneFootball

Le communiqué publié par l’UNFP et visant notamment Gérard Lopez, fait beaucoup parler !

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Quand est-ce que les Girondins de Bordeaux vont être tranquilles ? C’est la question que l’on commence tous à se poser aujourd’hui…

Alors que depuis plusieurs saisons maintenant, le club ne cesse d’être sous le feu des projecteurs pour différentes raisons que nous n’allons pas détailler (Fonds d’investissement américains, Frédéric Longuépée, gestion du club, résultats, tensions avec les supporters, joueurs, extra sportif, salariés, situation financière, instances du football, etc…), on pensait que malgré les dernières décisions prises par la DNCG, le club allait pouvoir travailler dans le bon sens et faire sa saison de football mais non…

L’UNFP a sorti en fin de matinée un communiqué concernant les Girondins de Bordeaux. Le syndicat des footballeurs professionnels vise notamment Gérard Lopez concernant sa gestion des « lofteurs ». Cette « attaque », fondée ou non, vient de nouveau perturber l’équilibre de l’institution des Marine et Blanc. S’en est suivi peu de temps après diverses réactions sur les réseaux sociaux, entre journalistes, supporters, joueurs et suiveurs du club au scapulaire.

Clément Carpentier, journaliste, en fait partie. Il a validé que le fait que les « lofteurs » n’étaient pas forcément une bonne idée mais a tenu à rappeler que l’UNFP pourrait aussi regarder certains clubs comme le Paris-Saint-Germain, qui semble être passé entre les gouttes, alors qu’un second groupe pro s’entraîne en marge des pros habituels. Il a aussi pointé du doigt que mis à part Rémi Oudin voire Edson Mexer et Paul Baysse, les autres avaient tous commis des fautes graves la saison dernière.

https://twitter.com/clementcarpet/status/1556975032412545024?s=20&t=-UP6qSitrptIDGEPmpX_7Q

Il a également souligné les bons gestes du club concernant le choix du coach de « sauver son vestiaire » pour repartir sur des bases saines, la fameuse charte de la LFP qui prévoit une baisse de 20% des salaires en cas de relégation ainsi que les joueurs disposant d’offres mai préférant rester sur leur salaire au club. Il finira par dire que « se payer Lopez est à la mode »

Paul Baysse, toujours joueur des Girondins de Bordeaux et membre des « lofteurs » a aussi réagi car depuis le communiqué de l’UNFP il a été la cible d’attaques, lui reprochant d’en être un des instigateurs et aussi la « taupe » du vestiaire… Le joueur a voulu se défendre, lui qui vit déjà une situation bien compliquée.

Daniel Riolo, journaliste et consultant sur RMC, a également réagit au communiqué de l’UNFP et semble aller dans le même sens, estimant qu’il n’y avait à dire sur celui-ci.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher