Le coaching de Pascal Baills | OneFootball

Le coaching de Pascal Baills

Logo : AllezPaillade.com

AllezPaillade.com

Nouveau match de Pascal Baills à la tête de l’équipe. Olivier Dall’Oglio était toujours absent, touché par le covid. Comme pour le match face à Strasbourg, l’issue fut défavorable aux Montpelliérains, qui ont, une nouvelle fois, terminé le match à 10 contre 11 après l’expulsion de Téji Savanier.

Dans le 11 de départ, pas de changements par rapport au match à Strasbourg, sauf Germain qui a laissé sa place à Elye Wahi, revanchard après le carton rouge reçu injustement lors du dernier match. Le problème, c’est que cet état d’esprit de revanche ne s’est pas du tout vu durant les 85 minutes qu’il a disputées ce mercredi face à Troyes. Wahi n’a été que très peu trouvé devant. Avec seulement 15 ballons touchés, il est celui qui a le plus faible total de la rencontre. Ses appels sont longtemps restés infructueux.

Point positif tout au long de cette rencontre : la charnière centrale. Avec un Mamadou Sakho qui confirme sa bonne forme du moment, et un Nicolas Cozza qui monte en puissance se montrant plus à l’aise que sur le couloir gauche, la charnière centrale devient un gros point fort du MHSC, ce qui était loin d’être le cas en début de saison. Tout deux parés d’un 6 dans L’Équipe, ils possèdent les deux meilleures notes montpelliéraines du match. La défense montpelliéraine est restée quasiment restée infranchissable mis à part le but de Chavalerin, d’une demi-volée à 20 mètres du but, qui coûte la défaite aux Pailladins.

À l’image du match face à Strasbourg, le coaching de Pascal Baills n’est pas exempt de toute critique. Même si on a senti Arnaud Souquet diminué en fin de partie, l’entrée de Junior Sambia n’aura pas apporté grand-chose. Le coach adjoint du MHSC aura effectué 4 changements au cours de la partie, dont deux à la 85ème. Bien trop tard alors que les Montpelliérains n’arrivaient pas à créer du danger autour de la surface troyenne. Le carton rouge aura, une nouvelle fois changé la donne, mais la réaction du staff pailladin fut encore trop tardive.

Deux matchs, deux défaites pour Pascal Baills à la tête de l’équipe. Olivier Dall’Oglio devrait être de retour pour le match à Monaco, ce dimanche (17h). On espère que les Montpelliérains retrouveront leur jeu pratiqué avant la trêve hivernale.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher