🏆LDC / Le bilan de la J3️⃣ en 5️⃣ points | OneFootball

🏆LDC / Le bilan de la J3️⃣ en 5️⃣ points

Logo : Furia Liga

Furia Liga

Trois victoires, un nul et une défaite honorable : les clubs espagnols n’ont pas tous été en réussite mais ils ont hissé haut les couleurs de la Liga et sont en course pour la qualification en 1/8.

1️⃣ Le Real Madrid lancé pour le Clásico

Battus par le Sheriff Tiraspol lors de la 2e journée, les Vikingos devaient impérativement se reprendre en Ukraine, contre le Shakhtar Donetsk. La saison dernière, le club merengue avait perdu à l’aller comme au retour. Il fallait prendre une belle revanche et ce fut le cas avec une belle manita (5-0). Avec un Karim Benzema et un Vinícius Júnior de gala, la Casa Blanca a terrassé l’équipe de Roberto de Zerbi qui a tenu bon jusqu’à l’ouverture du score, un csc du capitaine Serhii Kryvtsov à la 37e minute, avant de sombrer. Sur une série compliquée, avec notamment un match nul contre Villarreal (0-0) et une défaite contre l’Espanyol (2-1), le Real Madrid se redonne beaucoup de confiance avec le Clásico.

2️⃣ L’Atlético a perdu mais a retrouvé Griezmann

Il n’y a pas loin du Capitole à la Roche tarpéienne. Antoine Griezmann l’a appris à ses dépens contre Liverpool. Son doublé a permis aux Colchoneros de se remettre d’un début de match catastrophique où James Milner puis Naby Keita ont profité des largesses de la défense pour donner deux buts d’avance d’entrée de jeu. Complice avec Joao Félix, le Français semble bel et bien sur le chemin du retour mais sera absent au retour à Anfield Road en raison de son expulsion suite à un pied haut plus maladroit que dangereux sur Roberto Firmino. Même à 10, l’Atleti a eu des occasions de l’emporter, jusqu’à ce que Mario Hermoso concède un penalty très évitable, transformé par Mo Salah. Josema Giménez aurait pu obtenir un penalty pour égaliser mais la VAR en a décidé autrement. Malgré ce revers (3-2), c’est assurément le meilleur match des Indios depuis le début de saison, dans l’intensité et le contenu.

3️⃣ Le Barça gagne mais ne convainc pas

Souvent décriés, les cadres catalans ont tiré le Barça d’un très mauvais pas contre le Dynamo Kiev. Certes, le club blaugrana a largement dominé, mais il a fallu un but de Gerard Piqué consécutif à une passe de Jordi Alba pour enfin marquer en Ligue des Champions cette saison (1-0). Sergio Busquets a également été important pour bloquer les quelques incursions ukrainiennes. Pour le reste, cela semble encore très brinquebalant. Pour l’heure, Ronald Koeman peut toujours se cacher derrière son attaque défaillante : lors du Clásico, ce sera à quitte ou double pour lui.

4️⃣ Séville, nul de bout en bout

Julen Lopetegui a beau avoir un bilan comptable très positif en Liga et reste invaincu en C1, le contenu des matches de son équipe ne convient plus à son afición. Le président José Castro et le directeur sportif Monchi sont venus à son secours avant le match contre Lille mais il en faudra davantage pour convaincre. En terres nordistes, les Palanganas n’ont guère été bon et se sont procurés peu d’occasions (0-0). Une possession stérile et peu d’à propos dans le dernier tiers du terrain. Les matches se suivent et se ressemblent furieusement, ce qui est difficilement explicable alors que l’ancien sélectionneur entame sa 3e saison à Nervión. Fort heureusement pour Séville, la chance est avec le club puisque Lille n’a pas fait mieux. Troisième nul consécutif pendant que le RB Salzburg s’envole. Guère rassurant.

Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

5️⃣ Villarreal enfin victorieux

Après un match nul contre l’Atalanta et une défaite in extremis contre Manchester United, les Groguets ont remporté une belle victoire sur la pelouse des Young Boys de Berne (4-1). Au stade de Suisse, les hommes d’Unai Emery ont marqué deux fois dans le 1er quart d’heure avec Yeremi Pino et Gerard Moreno. Au cours d’un match vraiment divertissant, le champion helvète n’a pas renoncé et a beaucoup sollicité Gero Rulli, avant que l’Argentin de cède à la 77e minute, battu par Meschak Elia. Malgré tout, l’entrée en jeu d’Alex Moreno a contribué au succès du sous-marin jaune, d’abord en concluant une action initiée sur son côté (88e), puis en adressant une passe décisive à Samu Chukwueze dans les arrêts de jeu (90+1). Villarreal est 3e mais à égalité avec l’Atalanta, défait à Old Trafford. L’espoir est permis !

À propos de Publisher