Lassina Diabaté : “Je vais être très clair, si j’étais dans le vestiaire, je ne ferai pas le fanfaron à dire ‘on va battre Lyon’” | OneFootball

Lassina Diabaté : “Je vais être très clair, si j’étais dans le vestiaire, je ne ferai pas le fanfaron à dire ‘on va battre Lyon’”

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Lassina Diabaté, sur France Bleu Gironde, a répondu à la question de savoir s’il fallait désormais verrouiller lorsque les Girondins de Bordeaux menaient sur le score de 1-0.

« C’est juste qu’une question d’animation. Les joueurs, acteurs, sont les animateurs du dispositif. Il est arrivé à notre génération qu’Elie Baup nous demande un plan de jeu, et dans la difficulté sur le terrain, on était capables de trouver une solution. Quand on prend énormément de buts, à un certain moment, quand on marque les premiers, on doit mettre le bleu de chauffe pour défendre bec et ongles ce but-là, quelle que soit la manière. Le plus important est de se rassurer et de prendre un certain nombre de points, pour pouvoir produire du jeu par la suite. C’est aussi académique que ça. Aujourd’hui, on est en difficulté, pourquoi essayer d’aller marquer 3-4 buts ? Contentons nous d’avoir marqué un but, défendons très bien. Quand tu mènes 1-0, que l’équipe adverse pousse, et qu’elle n’arrive pas à égaliser, vous avez toujours une chance d’aller marquer un second but… Même dans la stratégie, il faudrait avoir des joueurs qui aient de la maturité. Je pense qu’on en a dans l’équipe, mais il n’en faut pas qu’un, il en faudrait 2-3 voire plus… ».

En attendant, l’Olympique Lyonnais arrive ce dimanche dans un nouveau match capital.

« Quand on est dans une spirale comme celle-là, l’objectif est de prendre un point, déjà. Je vais être très clair, si j’étais dans le vestiaire, je ne ferai pas le fanfaron à dire ‘on va battre Lyon’. J’aurais été celui qui aurait dit ‘on prend un point, on essaye de construire avec des matches nuls, pour aller chercher des victoires par la suite’. Il faut être logique à un certain moment ».

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher