L'ASSE toujours à quatre derrière et sans son capitaine à Quevilly ? | OneFootball

L'ASSE toujours à quatre derrière et sans son capitaine à Quevilly ?

Logo : Evect

Evect

Pour cette rencontre, Laurent Batlles devrait pouvoir compter sur sa nouvelle recrue, Lenny Pintor comme il l'a sous-entendu en conférence de presse : "On va attendre l’entrainement de demain (aujourd'hui, ndlr). La semaine dernière on ne voulait pas prendre de risque mais on va attendre demain. Cependant, c'est important qu’il puisse nous rejoindre le plus rapidement possible. On s’était donné un peu de temps pour qu’il puisse se sentir bien. Je donnerai le groupe demain soir (ce soir, ndlr)."

Si Lenny Pintor devrait donc pouvoir s'envoler avec ses coéquipiers pour disputer la troisième journée de championnat, cela pourrait ne pas être le cas du capitaine Anthony Briançon. Touché après la rencontre à Dijon, il n'était pas dans le groupe de la semaine dernière ayant affronté Nîmes. Cette semaine, il a repris l'entrainement tardivement et d'abord de manière individuelle. Il était néanmoins dans la séance collective de ce samedi matin. Laurent Batlles a donné de ses nouvelles tout en expliquant qu'il devrait rester à quatre derrière pour cette rencontre face à Quevilly-Rouen Métropole : "Pour l’instant je ne pense pas qu’on change grand chose (au niveau du système, ndlr). On va voir avec Anthony (Briançon) mais il est fort probable qu’on ne prenne pas beaucoup de risque. Dans l’état d’esprit, c'était intéressant face à Nîmes. De ce que j’ai vu à l'entrainement, cela m’a rassuré sur l’envie d’aller faire un résultat à QRM. (...) Aujourd’hui pour pouvoir mettre en place ce projet, il faudrait avoir les joueurs pour jouer dans ce projet. Aujourd'hui il faut être un peu rationnel, essayer de prendre des points pour sécuriser notre club, l’effectif, sécuriser un peut tout le monde. Il faudra mettre quelque chose en place d’ici le 1er septembre qui puisse nous permettre de mettre réellement le projet en place."

La défense à quatre devrait donc perdurer à l'AS Saint-Étienne et le fameux 3-5-2 cher aux yeux de Laurent Batlles pourrait ne faire son retour qu'à l'issue du mercato estival, si d'ici là l'ASSE a les joueurs pour pouvoir jouer dans ce système.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher