La préfète de la Loire répond aux Magic Fans | OneFootball

Icon: Evect

Evect

·2 octobre 2022

La préfète de la Loire répond aux Magic Fans

Image de l'article :La préfète de la Loire répond aux Magic Fans

Si du côté des Magic Fans, on plaidait l'erreur "parce qu'un temps d'adaptation peut-être nécessaire et simplement parce qu'il arrive de faire des erreurs" concernant le lourd protocole désormais imposé en avant-match, la préfète se veut inflexible : "Je souhaite en revanche dire ma stupéfaction et ma ferme désapprobation face au communiqué de presse publié ce jour par le groupe ultra "Magic Fans". Les "supporters" ultras n'acceptent pas en effet qu'ait pu leur être refusée l'introduction de matériels (ici des tambours / Ndlr : 2 pour être exact), en dehors des heures et modalités prévues par le règlement, modalités qu'ils avaient pourtant acceptées.

Ces règles n'ont pour d'autre effet que de permettre de vérifier le contenu des matériels apportés par les supporters, en particulier pour proscrire les engins pyrotechniques ou armes par destination, dont on a vu le 29 mai quel usage il a pu en être fait. Je veux exprimer clairement et fortement mon soutien au DDSP et au responsable sécurité du club (ndlr : responsable sécurité du club qui a œuvré pour que les deux tambours puissent entrer), qui ont fait ce qu'ils devaient faire pour assurer la sécurité des spectateurs, des familles et des enfants qui participent à la fête du football."

Ce communiqué pour rappelons-le, deux tambours pas rentrés assez tôt dans l'enceinte, qui ont pu être vu et revu sous toutes les coutures par les différents acteurs de la sécurité du stade Geoffroy-Guichard durant plusieurs heures se termine sur une note caricaturale : "Je sais que la très large majorité des supporters aspire comme nous tous à assister à des matchs dans la paix et la sécurité. C'est à eux et à ces familles que nous pensons lorsque nous établissons ces règles de sécurité. C'est pourquoi je resterai intraitable face aux actes de violence et aux comportement déviants et dangereux."

À propos de Publisher