La Durand Cup ouvre la saison du football indien | OneFootball

La Durand Cup ouvre la saison du football indien

Logo : Derniers Défenseurs

Derniers Défenseurs

La 130° édition de la Durand Cup se déroulera jusqu’au 3 octobre 2021 à Kolkata (anciennement Calcutta). La plus ancienne des compétitions du continent asiatique y réunit des clubs de l’Indian Super League, de première et deuxième division de l’I-League, et des clubs de l’armée. L’occasion de découvrir le football indien à travers une compétition historique où s’affronteront des équipes de ligues rivales.

La Durand Cup est de retour ! Après une parenthèse pour cause de COVID en 2020, la troisième plus ancienne des compétitions internationales (bon, il y a débat sur ce point) a ouvert la saison du football en Inde, le 5 septembre dernier. Les Malabars du Gokulam Kerala y défendent leur titre dans un tournoi qui réunit 16 équipes réparties dans 4 poules, et qui se disputera à Kolkata jusqu’au 3 octobre.

Les passionnés y découvriront des clubs de l’Indian Super League, des clubs de première et deuxième division de la ligue rivale, la I-League, ainsi que des clubs… de l’armée. En revanche, pour la première fois depuis l’indépendance de l’Inde, les deux clubs les plus titrés du tournoi ne participeront pas.

D’une part, les East Bangals ont des difficultés avec leur propriétaire, Shree Cement. D’autre part, les joueurs de l’ATK Mohun Bagan se sont concentrés sur l’équipe nationale, avant d’aborder le tournoi de qualification pour l’AFC Cup. Malheureusement, le Mumbai City FC, dernier champion de Hero ISL, ne participe pas non plus à cette compétition.

Une compétition fondée il y a 133 ans

Pour la petite histoire, la Durand Cup est née en 1888, à Dagshai (Himachal Pradesh), et porte le nom de son créateur, Sir Mortimer Durand, administrateur colonial en Inde entre 1884 et 1894. L’objectif était alors de maintenir les troupes britanniques en forme, ce qui explique la présence d’équipes issues de l’armée. Le tournoi s’est ensuite peu à peu ouvert aux équipes civiles, jusqu’à devenir la plus prestigieuse des compétitions en Inde.Le premier club indien à y participer sera le Mohun Bagan, en 1922. Mais il faut attendre 1940 pour voir un club local s’y imposer, lors de la première édition organisée à Delhi. Le 12 décembre 1940, le Mohammedan Sporting Club s’impose en finale contre le Royal Warwickshire Regiment devant les 50 000 spectateurs du Irwin Amphitheatre. Ils évoluent alors dans un exceptionnel 2-3-5 qui ferait passer Jorge Sampaoli pour un entraîneur frileux. Cette victoire aura un impact majeur sur le football indien. Et les héros de ce match vont inspirer de nombreuses générations de footballeurs.

Durand Cup : Trois trophées historiques

Mais si la Durand Cup est aussi populaire, c’est aussi pour ses trophées. Car en plus du grand prix de la somme (convertie) d’environ 45 000 €, le vainqueur remporte 3 coupes. Il s’agit d’ailleurs de l’unique tournoi dans ce cas. Et ça se comprend. La cérémonie peut notamment se révéler périlleuse pour le capitaine qui doit les soulever.

Les trois trophées remis au vainqueur de la Durand Cup

Présentation des trois trophées remis au vainqueur de la Durand Cup :

  • La President’s Cup, que chaque vainqueur conserve indéfiniment.
  • La Durand Cup, qui depuis 1965 se conserve jusqu’à la prochaine édition.
  • La Shimla Cup, présentée pour la première fois en 1903 par la population locale pour célébrer le tournoi et le carnaval qui se déroulait en même temps. Elle est remise en jeu tous les ans.

Pendant plus de 40 ans, jusqu’à la fin des années 1980, la popularité et le prestige d’un club étaient déterminés par le nombre de fois où son nom s’inscrivait sur ces coupes. Les équipes de Kolkata sont d’ailleurs les plus titrées avec 16 titres pour Mohun Bagan et les East Bangals.

Cette année, il faudra suivre avec attention les performances du Mohammedan SC, club très populaire en Inde depuis sa victoire en 1940. Mais aussi les Malabars du Gokulam Kerala, qui souhaiteront défendre leur titre acquis en 2019. Ils joueront d’ailleurs à domicile et voudront se mesurer à leurs concurrents de l’Hero ISL, après avoir remporté l’I-League. Parmi les représentants de la principale ligue indienne, il faudra aussi suivre les performance du GOA FC. Les phases finales débuteront le 23 septembre.

Crédits Photos : IMAGO

À propos de Publisher