La CAF réagit et condamne les propos du président de Naples | OneFootball

La CAF réagit et condamne les propos du président de Naples

Logo : Walfoot.be

Walfoot.be

Après Kalidou Koulibaly, c'est au tour de la Confédération Africaine de Football de réagir dans un communiqué, suite aux propos déplacés d'Aurelio De Laurentiis sur les joueurs africains jouant dans son équipe.

Naples ne signera de nouveaux joueurs africains que s'ils s'engagent à ne pas disputer la Coupe d'Afrique des nations avait affirmé le président de Naples Aurelio De Laurentiis. Ses propos ont poussé la Confédération Africaine de Football à réagir.

La CAF, qui se dit consternée par les propos irresponsables et inacceptables tenus par le président des Partenopei, demande à l'UEFA de communiquer sur cette affaire et d'ouvrir une enquête disciplinaire contre Aurélio De Laurentis via "l'article 14 du règlement disciplinaire de l'UEFA qui porte sur le Racisme et autres comportements discriminatoires avec l'alinéa 1 qui a pour objet que toute personne (...) qui porte atteinte à la dignité d'une personne ou d'un groupe de personnes pour quelque motif que ce soit, notamment sa couleur de peau, sa race, sa religion, son origine ethnique, son sexe ou son orientation sexuelle sera passible d'une suspension d'au moins dix matchs ou pour une durée déterminée, ou de toute autre sanction appropriée."

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher