Kolodziejczak : "Si ce n'est pas Mbappé, il n'y a pas rouge" | OneFootball

Kolodziejczak : "Si ce n'est pas Mbappé, il n'y a pas rouge"

Logo : Evect

Evect

Un mot sur cette exclusion, qu'est-ce que vous en pensez ?

C'est sévère, parce qu'il y a Nadé qui nous couvre derrière. Il y a faute, mais je ne pense pas qu'il y ait rouge. L'arbitre interprète que Mbappe allait seul au but. Je pense que si ce n'est pas Kylian Mbappe, il n'y a pas rouge. C'est frustrant parce qu'on faisait une grosse première mi-temps, on menait au score. Il (ndlr : l'arbitre) en a décidé autrement. Il faut continuer, il y a un match dans trois jours, la route continue.

C'est le tournant du match ?

Oui bien sûr. À la mi-temps, je ne sais même pas qu'il y a eu l'égalisation. C'est le tournant du match. L'arbitrage a été très sévère et a favorisé Paris.

Il y a des choses positives à retenir malgré tout de cette rencontre ?

Oui, surtout en première mi-temps où on n'a pas eu peur de repartir de derrière, de faire du jeu. La seule erreur où on perd le ballon dans leur camp, on est en déséquilibre et il arrive ce qu'il arrive. On n'a pas eu peur de jouer. En deuxième mi-temps, on savait que ce serait difficile mais dans le caractère et la mentalité on a été très présent.

Vous dites que c'est rouge parce que c'est Kylian Mbappe. Il y a un arbitrage à deux vitesses selon vous ?

Je pense. Ce n'est pas un attentat, Nadé est là derrière. On ne va pas polémiquer, on va penser au match de mercredi. Chacun se fera son propre avis. J'ai le mien et je pense que les joueurs sur le terrain avaient le même que moi.

L'ASSE est de nouveau 20e...

On le sait, c'est serré, on n'est pas décroché. On savait que c'était un match bonus, c'est frustrant vu la physionomie du match. On va bosser, il reste pas mal de matchs, on ne lâchera pas.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher