Jovic et Odegaard se font allumer par Roncero : “Il ne prend pas Madrid au sérieux”

Logo : Real France

Real France

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fi1.wp.com%2Freal-france.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F01%2Froncero.jpg%3Ffit%3D800%252C453%26ssl%3D1&q=25&w=1080

Ce dimanche soir, le Real Madrid a disputé son premier match de pré-saison contre les Rangers. Une défaite (2-1) au résultat anecdotique bien que certaines attitudes sont déjà critiquées.

On ne le présente plus, Tomas Roncero est un habitué des coups de gueule et autres joies fantasques lorsque le Real Madrid réussit de bons résultats. Après le match du jour, le journaliste espagnol a fustigé Luka Jovic ainsi que Martin Odegaard dont les attitudes ne plaisent pas.

"Ce n'est pas une soirée pour tirer des conclusions. La défaite est ce qui compte le moins. Ce qui compte davantage, c'est l'attitude de deux joueurs qui continuent à donner raison à Zidane concernant la décision prise en janvier dernier. Jovic ne prend pas Madrid au sérieux. Le Serbe a battu un record sans précédent dans l'histoire du club. Passer 45 minutes sur le terrain en position d'avant centre et ne pas réaliser une seule action a son mérite. Transparent. Invisible. Passif. Irritant. Les 60 millions qu'il a coûté font aussi mal que des épingles sur le bout de la langue. Le Real a joué à 10 jusqu'à la pause. Ancelotti a eu assez de patience. À sa place, il a mis Sergio Arribas, un Canterano avec de l'énergie et de l'envie. Il a eu la tête du 0-2, il a tenté des choses. C'est ce qu'on demande à un joueur du Real, ce que Jovic n'a pas compris depuis son arrivée à Madrid", s'est énervé Roncero.

Martin Odegaard est le deuxième joueur visé par le bouillant journaliste de AS. "Il faut lui demander d'abandonner cette image de promesse éternelle. Une petite passe à Rodrygo sur le but et pas grand chose de plus ce soir. Martin, de cette façon, tu ne seras jamais le grand joueur que le Arsenal de Arteta croyait voir en toi."

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher