Jordi Condom avant le déplacement à Anderlecht : "C'est David contre Goliath" | OneFootball

Jordi Condom avant le déplacement à Anderlecht : "C'est David contre Goliath"

Logo : Walfoot.be

Walfoot.be

Ce dimanche, le RFC Seraing croisera le fer avec le Sporting d'Anderlecht au Parc Astrid.

Jordi Condom a donné des nouvelles de son infirmerie en conférence de presse. "Sami Lahssaini (genou) en a encore pour au moins quatre semaines. Il commence à trottiner, mais ne touche pas encore le ballon. Junior Sambu Mansoni (coude) s’est entrainé normalement cette semaine. Ali Sanogo (genou) a repris l'entraînement avec le groupe, mais c’est encore trop tôt", a expliqué le coach des Métallos.

"Il faudra être courageux et ne pas trop montrer de respect"

Le promu sérésien a le moral au beau fixe après sa victoire contre Malines samedi dernier (1-0) et s'apprête à défier le Sporting d'Anderlecht ce week-end. "C'est comme si nous allions défier le Barça ou le Real Madrid en Espagne. On défie un géant du football belge et c'est une motivation supplémentaire pour notre groupe. C'est David contre Goliath quand on regarde les budgets des deux formations (5,5 millions d'euros côté sérésien). Il faudra être courageux et ne pas trop montrer de respect. C’est l’occasion de se montrer face à un adversaire qui est ultra favori. Nous n'avons rien à perdre et dans notre calendrier, il n'est pas inscrit que nous devons revenir de Bruxelles avec minimum un point. Donc on aura moins de pression", a précisé l'ancien coach d'Eupen.

"Ce sont des détails qui jouent en notre faveur"

Anderlecht sera peut-être un peu émoussé de son voyage en Albanie pour la Conference League. "La fatigue, la chaleur, le voyage, le fait de devoir préparer ce match en deux joueurs, ce sont des détails qui jouent en notre faveur. Néanmoins, le banc anderlechtois a autant de qualités que le onze de base", a conclu Jordi Condom.

À propos de Publisher