Joffrey Cuffaut (VAFC) : « Il faut rester dans cette voie-là » | OneFootball

Joffrey Cuffaut (VAFC) : « Il faut rester dans cette voie-là »

Logo : Le 11 HDF

Le 11 HDF

Content du bon début de saison du VAFC, toujours invaincu et déjà victorieux à domicile, Joffrey Cuffaut s’attend à une partie difficile à Metz, un sérieux prétendant au titre selon lui. Pour autant, le vice-capitaine valenciennois croit aux chances de son équipe. Entretien.

Joffrey, quel regard portez-vous sur ce début de saison ?

On est déjà content d’avoir repris. Pendant la préparation, on a toujours hâte de retrouver la compétition. Ce premier match à Bordeaux, avec de l’ambiance nous a mis dans le bain tout de suite. C’était super. On sort d’une saison difficile, il faut aussi savoir s’en servir pour la suite, parce qu’on a traversé des moments vraiment pas évidents. Aujourd’hui, on doit tout mettre en œuvre pour ne pas revivre ces moments-là.

L’an dernier, il avait fallu attendre très longtemps pour gagner le premier match à domicile. Avez-vous ressenti un soulagement après Le Havre ?

On est content parce que ça valide aussi notre premier point à Bordeaux. L’an dernier, on avait plutôt bien fini à domicile et on voulait repartir sur cette dynamique. On est vraiment content d’avoir enclenché ça sur ce premier match. Il y a Metz puis il y aura encore deux matches à domicile pour finir sur ce mois d’août, ce sera important de bien les négocier. Il faut rester dans cette voie-là.

En tant qu’ancien Nancéien, c’est forcément toujours particulier d’aller jouer Metz ?

J’ai joué pas mal de derbies dans ma carrière. J’y repense forcément parce que Nancy a été un long moment de ma carrière. J’ai gagné mais aussi perdu des matches. Aujourd’hui, ça reste plutôt des bons souvenirs.

Metz, c’est un gros morceau quand même…

C’est un de mes favoris du championnat. Je les ai encore vu jouer contre Caen lundi soir, ils sont très cohérents, avec des joueurs qui ont connu le haut niveau, la Ligue 1. S’ils sont en haut à la fin, il n’y aura aucune surprise.

Quelle est la clé pour aller faire un bon résultat là-bas ?

Il faudra déjà être costaud. On devra faire le dos rond à certains moments, mais il faut les amener là où ils n’ont pas vraiment envie d’aller : à savoir être efficace et pragmatique de notre côté sur les phases de transition. Ce sera super important pour ramener un résultat.

Propos recueillis par Arthur LASSERON

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher