Japon – J.League 2022 : Vissel Kobe reste en rade | OneFootball

Icon: Lucarne Opposée

Lucarne Opposée

·14 mars 2022

Japon – J.League 2022 : Vissel Kobe reste en rade

Image de l'article :Japon – J.League 2022 : Vissel Kobe reste en rade

Des favoris toujours aussi décevants et des équipes qu’on n’attendait pas en si bonne posture au menu de la quatrième journée.

Vissel Kobe ne décolle pas

Vissel Kobe ouvrait la journée en accueillant un prétendant au titre de champion de J.League : Kashima Antlers. Si les visiteurs alignaient son attaque de feu – Ayase Ueda, Yuma Suzuki et Ryotaro Araki – malgré trois cas de COVID-19 déclarés dans l’effectif durant la semaine, le club du Kansai faisait tourner et devait d’abord composer sans Iniesta, Sergi Samper ou Tomoaki Makino, sur le banc, et leur attaquant vedette Yoshinori Muto, sur le flanc pour deux mois. Sans son maître à jouer et son gratteur de ballon, Vissel Kobe a vite pris le bouillon et a dû mettre un premier pied à terre au bout de sept minutes sur un but de Kento Misao suite à un corner. Bien que largement dominée dans la possession (seulement 31%), l’équipe coachée par René Weiler, enfin arrivé au Japon, faisait rompre ses hôtes par une frappe limpide de Yuma Suzuki sur un ballon mal dégagé par la défense en début de deuxième mi-temps. Le score ne bougeait plus (0-2). Atsuhito Miura semble sur un siège éjectable et doit espérer une victoire en qualifications de l’Asian Champions League contre Melbourne Victory pour conserver son poste. L’Asian Champions League devrait être l’objectif principal de la saison vu le début de championnat calamiteux de Vissel Kobe et sa place de premier reléguable, eux qui ont joué deux matchs de plus que la plupart des autres équipes.


Vidéos OneFootball


L’autre relégable de J1 est Shonan Bellmare. Il se devait de réagir en accueillant un concurrent direct au maintien, Kyoto Sanga, auteur d’un début de championnat plus convaincant que son opposant du jour. Le premier acte est pauvre en occasion franche. Sans doute consterné par le manque de spectacle, Peter Utaka décide de prendre les choses en main dès le retour des vestiaires et de marquer son troisième but en quatre match cette saison, bien lancé en profondeur par Kosuke Taketomi et bien aidé par la fébrilité de Kosei Tani. Alors que le Nigérian aurait pu doubler la mise sur le coup d’envoi adverse si sa frappe ne s’était pas écrasée sur la barre, ce sont les pensionnaires du Lemongas Stadium qui égalisent par Shuto Machino en milieu de deuxième période. L’expulsion de Shogo Asada chez les violets n’avantagera pas la lanterne rouge (1-1).

Image de l'article :Japon – J.League 2022 : Vissel Kobe reste en rade

Kashiwa Reysol reprend sa marche en avant

Auteur d’un très bon début de saison, Kashiwa Reysol accueillait Avispa Fukuoka solide en défense mais inefficace en attaque. Une nouvelle fois, les visiteurs n’ont pas su concrétiser leurs opportunités : ils ont eu la possession et ont tiré presque 3 fois plus au but, sans réussite. Au contraire d’un Matheus Savio qui a inscrit le seul but du match en allumant Masaaki Murakami dans un angle fermé (1-0). Le brésilien, auteur d’une saison 2021 quelconque, est sur un nuage en ce début de saison avec déjà deux buts et une passe décisive au compteur. L’équipe de Kyushu a du souci à se faire car son inefficacité offensive commence à lui peser et elle flirte déjà avec la zone rouge.

Autre équipe qu’on voyait en difficulté cette saison, Sagan Tosu affrontait un des favoris de la J1, Urawa Reds, qui ne figure actuellement pas à la place à laquelle elle prétend. L’autre équipe de Kyushu titularise pour la première fois cette saison Taisei Miyashiro, prêté par Kawasaki Frontale et à créditer d’une saison prometteuse l’année dernière à Tokushima Vortis.  Yuki Kakita, son ancien coéquipier de l’attaque à Shikoku où il a été buteur à 8 reprises et prêté lui par Kashima Antlers, était de retour sur le banc après avoir été blessé lors de la première journée de Levain Cup. En face, le buteur danois Kasper Junker prend à nouveau place sur le banc alors que son compère scandinave en attaque David Karlsson est enfin arrivé au Japon. Et au jeu du super sub décisif, c’est le Japonais qui libère les siens en inscrivant le seul but match sur une tête décroisée imparable (1-0). Les hommes de Kenta Kawai enregistrent leur première victoire de la saison et reste invaincus en quatre matchs, alors que ceux de Ricardo Rodriguez végètent en deuxième partie de classement.

Image de l'article :Japon – J.League 2022 : Vissel Kobe reste en rade

Yasuhito Endo n’aura pas suffi face à son club de cœur

Yasuhito Endo est de retour en J1 ! Et pas avec le club qu’on lui connait : légende du Gamba Osaka, il avait été mis au placard au cours de l’édition 2020 et avait été prêté au Jubilo Iwata en octobre 2020, alors en J2. Une saison et des poussières plus tard, et un nouveau prêt en 2021, le voilà transféré définitivement du côté de Shizuoka et de nouveau en J1 du haut de ses 42 ans. Les deux clubs se rencontraient samedi, l’occasion de briller pour le recordman de sélection chez les Samurai Blue (152), qui enchaine les titularisations ? Plaque tournante du Jubilo, il aura vu du banc l’égalisation de son club chéri par l’intermédiaire de Leandro Pereira en toute fin de match. Il répondait à l’ouverture du score au quart d’heure de jeu de Kotaro Omori, servi par l’homme de ce début de saison Yuto Suzuki, trois buts et une passe décisive (1-1). Les deux clubs se retrouvent en première partie de classement.

L’autre équipe d’Osaka, le Cerezo, était également en déplacement dans la préfecture de Shizuoka pour affronter Shimizu S-Pulse. Des incertitudes côté visiteur en défense centrale avec la blessure de Ryuya Nishio en milieu de semaine qui est bien présent au coup d’envoi, l’absence de Shindo pour une raison que l’on ignore et les débuts ou non de Jonjic, arrivé fraichement de Croatie ; c’est finalement Koji Toriumi qui partage l’axe l’espoir nippon. Sur le terrain, il faut attendre la toute fin d’une première mi-temps sans grand frisson pour voir Ryosuke Yamanaka délivrer un centre clinique côté gauche que coupe Akira Ibayashi dans ses propres filets. Après l’égalisation de Daigo Takashashi pour le club hôte, le même Yamanaka régale à nouveau sur son côté gauche pour Hiroaki Okuno qui convertit l’offrande. Dans une deuxième mi-temps bien plus attrayante, Okuno met à son tour sur orbite l’entrant Satoki Uejo qui met un terme aux espoirs des supporters S-Pa (1-3).

Image de l'article :Japon – J.League 2022 : Vissel Kobe reste en rade

Kawasaki Frontale confirme

En haut du classement, Kawasaki Frontale s’attendait à un match serré contre Nagoya Grampus et sa défense de fer. Dès la 25ème minute, Marcinho trouve la faille sur la première passe décisive de la saison de la star thaïlandaise Chanathip Songkrasin et une inspiration de Leandro Damiao. Le score ne bougera plus (1-0). Des regrets pour l’équipe de Kenta Hasegawa qui se sera procuré les actions les plus franches et aura bien vendangé par l’intermédiaire de Noriyoshi Sakai.

Yokohama F-Marinos se rendait au Sapporo Dome pour affronter le Consadole et espérait un résultat lui permettant de rester aux avant-postes de la J1. L’équipe d’Hokkaido subissait en première période les assauts de l’attaque Tricolor qui butait sur la muraille Sugeno. Contre toute attente, Daiki Suga délivrait les locaux sur une percée rageuse et pleine de réussite dans la surface adverse. Alors que Takanori Sugeno continuait de dégouter ses adversaires, que Tsuyoshi Ogashiwa croquait pour le 2-0 à sept minutes de la fin du temps réglementaire, se blessait dans la foulée pour laisser ses coéquipiers à 10 contre 11 et que l’on se dirigeait vers une victoire noire et rouge, Ryuta Koike centrait au bout du temps additionnel pour Anderson Lopes qui remisait sur Yuki Saneto. Celui-ci plaçait un retourné sous la barre pour l’égalisation (1-1). C’est la soupe à la grimace pour Consadole Sapporo, toujours dans l’attente de sa première victoire en championnat mais invaincu.

Enfin, au Ajinomoto Stadium, le FC Tokyo est venu à bout de Sanfrecce Hiroshima en inscrivant coup sur coup deux buts par Masato Morishige et Adailton en seconde période. L’espoir Shun Ayukawa réduira l’écart pour les violets (2-1). Le club de la capitale débarque dans le top 5 alors que le club de la ville martyr est aux portes de la zone rouge.

Les buts

Image de l'article :Japon – J.League 2022 : Vissel Kobe reste en rade

En bref

Coup d’envoi de la floraison des cerisiers au Japon – vue sur le stade Nihondaira

Image de l'article :Japon – J.League 2022 : Vissel Kobe reste en rade
À propos de Publisher