Holstein Kiel : un petit nouveau en Bundesliga ? | OneFootball

Holstein Kiel : un petit nouveau en Bundesliga ?

Logo : UltimoDiez

UltimoDiez

Depuis le début de la saison, Holstein Kiel n’en finit plus de surprendre les suiveurs du football allemand. Ainsi, avant la dernière journée de championnat, les Störche (cigognes en français) pointent à la 2e place, synonyme de promotion directe en Bundesliga. Après avoir raté le coche la semaine dernière en s’inclinant 3-2 contre Karlsruhe ; les joueurs d’Ole Werner doivent l’emporter à domicile ce dimanche contre le SV Darmstadt 98 pour vivre une montée historique en Buli !

Tout comme c’est le cas en Bundesliga, dans l’antichambre de l’élite du football allemand le sprint final est lancé ! Et il s’annonce plus serré que jamais ! Ainsi, à l’aube de l’ultime journée, le trio de tête se tient en 3 points. Le VfL Bochum est en tête avec 64 unités, juste devant Holstein Kiel (62 points). Un peu plus loin encore en position de barragiste, on retrouve le SpVgg Greuther Fürth, qui totalise 61 points.

Bien malin celui qui en début de saison aurait été capable de dire que ces trois équipes allaient batailler pour accéder à la Bundesliga. En effet, on retrouve dans ce championnat des clubs qui sur le papier semblent bien mieux armés (le Hambourg SV en tête).

De ces 3 prétendants à la montée en BuLi à l’issue de cette saison, une équipe sort du lot : Holstein Kiel. Contrairement au VfL Bochum ou au SpVgg Greuther Fürth, ce club du Nord de l’Allemagne n’a jamais connu le parfum de l’élite du football allemand.

Markus Anfang, le facteur X d’Holstein Kiel

Dans une ville reconnue mondialement pour son club de handball (le THW Kiel qui a notamment remporté 4 Ligues des champions) ; les performances des hommes d’Ole Werner insufflent un vent de renouveau sur la capitale de l’État fédéré de Schleswig-Holstein. Et pourtant ! Rien ne laissait présager une telle saison de la part des footballeurs de Holstein Kiel ! En effet, après avoir régulièrement fait le yoyo entre la 3. Liga (3e division) et la Regionalliga (4e division) de 1984 à 2016, les Störche sont entrés dans une nouvelle ère sous l’impulsion du coach Markus Anfang.

Celui qui entraîne aujourd’hui le SV Darmstadt 98 a permis à Holstein Kiel de monter dans l’antichambre de la Bundesliga en 2017 à l’issue d’une saison rondement menée en 3. Liga. Surfant sur cette dynamique positive et malgré un effectif qui était resté quasi inchangé (avec comme recrue majeure l’arrivée du milieu central David Kinsombi), Holstein Kiel réalisera un exercice 2017-2018 exceptionnel pour un promu ! Les Störche réussiront à déjouer les pronostics, se payant même le luxe de finir à la troisième place du classement !

Cette position permettra aux hommes de Markus Anfang de disputer un barrage contre un VfL Wolfsburg alors en pleine déliquescence.

À l’issue de cette double confrontation (défaite 4-1 en score cumulé) contre les Wölfe, les joueurs de Holstein Kiel verront s’envoler leur rêve d’accéder à la Bundesliga. En dépit de cet échec, cette saison a permis au club de changer de dimension. Malgré le départ au terme de la saison de Markus Anfang (qui avait alors rejoint le 1. FC Cologne), le club a tout de même réussi à tirer profit de tout l’héritage qu’il a laissé derrière lui.

Ole Werner, le digne héritier

Même si son successeur Tim Walter a réussi un exercice 2018-2019 honorable conclu à la 6è place du classement ; c’est véritablement sous l’impulsion de l’entraîneur actuel Ole Werner que les Störche sont devenus un outsider crédible pour l’accession à la Bundesliga.

Cet enfant du club (il y a évolué en tant que joueur avant ensuite de passer sur le banc de l’équipe B en 2013), a réussi à transformer Holstein Kiel, malgré des débuts poussifs. Sa première saison à la tête de l’équipe fanion fut en effet compliquée, comme en témoigne la 11è place glanée lors de l’exercice 2019-2020.

En dépit de ce classement bien en deçà de celui de la saison 2018-2019, cela aura tout de même permis à Holstein Kiel de révéler au grand jour des joueurs. C’est notamment le cas du milieu international sud-coréen Lee Jae-sung et de l’ailier gauche allemand Emmanuel Iyoha (qui depuis est retourné au Fortuna Düsseldorf, son club formateur) ; tous les deux auteurs de 9 buts.

Pour reconstruire une équipe performante à l’aube de la saison 2020-2021, Ole Werner a fait preuve d’ingéniosité cet été pour tenter des coups, en dépit d’une enveloppe transfert peu conséquente.

C’est bien simple : hormis l’arrivée de l’ailier gauche Joshua Mees pour 300 000 € en provenance de l’Union Berlin, Holstein Kiel a exclusivement recruté des joueurs libres de tout contrat. L’idée était de faire quelques retouches au sein de l’effectif des Störche, tout en conservant le noyau dur.

Le retour en grande pompe de Fin Bartels à Holstein Kiel

Ainsi en plus de Mees, 6 joueurs ont débarqué l’été dernier dans le Nord de l’Allemagne, parmi lesquels le défenseur central Marco Komenda, le milieu central Niklas Hauptmann prêté par le 1. FC Cologne et surtout l’ailier gauche Fin Bartels. Ce dernier sortait alors d’une saison tumultueuse avec le Werder de Brême, durant laquelle il avait été cantonné à un rôle de second couteau en raison notamment de ses blessures à répétition.

Après avoir réussi l’opération maintien en Bundesliga avec le SVW, Bartels avait la possibilité de renouer avec son club de toujours. Ainsi, du haut de ses 34 ans, le natif de Kiel était de retour chez les Störche, 13 années après son départ ! Grâce à ce renfort de poids qui a inscrit 10 buts (dont quelques chefs-d’œuvre) et délivré 6 passes décisives cette saison en championnat, les hommes d’Ole Werner se sont installés durablement dans le haut du classement de la 2. Bundesliga !

Les chiffres sont éloquents en ce sens ! Ainsi hormis lors des deux premières journées de championnat, le club n’a plus jamais quitté le top 5. Mieux, il a même réussi à se payer le luxe de truster le trio de tête du classement depuis la 28è journée marquée par une victoire au forceps 3-2 contre le SSV Jahn Ratisbonne.

L’éventualité d’une possible montée en Bundesliga d’Holstein Kiel a pris de l’ampleur grâce à l’épopée en Coupe d’Allemagne du club. Après avoir disposé du 1.FC Rielasingen-Arlen au premier tour (victoire 1-7), les coéquipiers d’Hauke Wahl ont réussi l’exploit de sortir le grand Bayern de Munich en 16è de finale, à l’issue d’une séance de tirs au but mémorable.

Le parcours de Holstein Kiel s’est poursuivi jusqu’aux portes de la finale avec une défaite cinglante 5-0 contre le futur vainqueur de l’épreuve : le BVB. Mais l’essentiel était ailleurs ! Le championnat reste l’objectif numéro 1 du club et pour conclure en beauté cette saison historique il ne faudra pas flancher sur la dernière marche. Le club a son destin entre ses mains !

Ainsi, une victoire ce dimanche à 15H30 contre le SV Darmstadt 98 au Holstein-Stadion assurerait une montée directe en Bundesliga ! À moins que le destin ne s’en mêle et qu’un certain Markus Anfang ne joue un bien mauvais tour à son ancien club…

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher