Heidenheim et Dresden se quittent bons amis | OneFootball

Heidenheim et Dresden se quittent bons amis

Logo : Fussball Meister

Fussball Meister

Le Dynamo Dresden avait lancé il y a une semaine son opération maintien. Les Dresdner sont en effet dans une situation plus que critique : derniers de 2.Bundesliga avec seulement 17 points, à quatre points du premier non-relégable, les joueurs de Markus Kauczinski n’ont presque plus le droit à l’erreur. Mais le défi s’annonçait de taille, car face à eux, se dressait le FC Heidenheim, cinquième du championnat et qui espère encore décrocher un ticket pour la Bundesliga.

Les locaux étaient disposés en 4-1-4-1 avec Müller dans les cages, une défense Bush-Mainka-Hüsing-Theuerkauf, Dorsh placé devant, une attaque Schnatterer-Leipertz-Kershcbaumer-Mohr avec Kleindienst en pointe.

De son côté, le Dynamo avait opté pour un 4-2-3-1, Broll dans les cages, devancé par Löwe-Nikolaou-Ballas-Wahlqvist, la doublette Petrak-Klingenburg et une attaque Terrazzino-Horvath-Erbert avec le Schmidt en numéro neuf.

Une première mi-temps terne.

Une fois n’est pas coutume, vous pouviez savourer votre bière à la buvette sans vous presser, tant les 22 acteurs ont mis du temps à rentrer dans la rencontre. Si Schmidt a eu une belle occasion à la 8e, en réceptionnant le ballon au milieu de la surface, sa frappe loupe le cadre d’un demi-mètre sans inquiéter Müller. La dynamique était du côté du Dynamo au début du match : le pressing stérile des locaux n’inquiétait pas les joueurs de Dresden qui faisaient tourner le ballon en cherchant la faille. Une fois la 15e minute passée, Heidenheim allait récupérer peu à peu le ballon, sans pour autant savoir quoi en faire. Les erreurs techniques et les approximations s’enchaînaient des deux côtés, ce qui n’était pas pour plaire aux supporters présents en cet après-midi pluvieux. Puis, ce fut au tour d’Heidenheim de faire le siège de la surface adverse, mais comme leurs adversaires du jour, ils ne parviennent pas à trouver l’ouverture dans le mur jaune qui se dressait face à eux. À la 18e, Schnatterer déclencha une frappe puissante, repoussée tant bien que mal en corner par le capitaine de Dresden Florian Ballas. Le contrôle des hôtes sur le ballon était quasiment devenu total. Les joueurs du Dynamo Dresden peinaient à dépasser la ligne médiane, stoppés à chaque fois par un milieu d’Heidenheim désormais bien en place. La plus belle occasion fut à mettre au profit du défenseur local Patrick Mainka, à la 38e, qui vit sa reprise de la tête frôler la barre transversale.

Les joueurs rejoignirent le vestiaire sur un score nul et vierge.

Une seconde mi-temps à sens unique.

Au retour des vestiaires, les joueurs locaux de Frank Schmidt revinrent avec de meilleures intentions, bien décidés à convertir leur possession. À la 52e minute, le tir de Kleindienst fut bloqué sur la ligne par Löwe, puis ce fut au tour de Leipertz de rater une occasion franche à la 55e : bien servi par Schnatterer, il n’arrivait pas à rabattre sa tête et le ballon fuit le cadre. Mais l’intensité va de nouveau ralentir. Heidenheim gâchait trop, manquant d’application dans le dernier geste. Dresden ne passa pas loin de marquer sur une de ses rares incursions dans le camps adverse, avec une frappe de l’entrant Jeremejeff arrêtée par Müller à la 76e. Heidenheim a réagi par un autre entrant, Otto, qui tentait sa chance à la 80e sans plus de réussite. L’issue a failli être cruelle pour les locaux et la totalité des 12 500 supporters présents à la Voith-Arena quand un autre entrant de Dresden, Husbauer, déclencha une frappe à l’extérieur de la surface, frappe qui partit se fracasser sur la barre transversale.

Rien n’y faisait, les deux équipes n’arrivèrent pas à se départager cet après-midi et se quittèrent dos à dos.

Un score qui n’arrange au final personne : Heidenheim laisse les places synonymes de montée s’éloigner journée après journée, tandis que Dresden voit ses concurrents au maintien être de plus en plus loin, sombrant match après match dans une situation plus que tendue.

Affluence: 12 150 spectateurs

À propos de Publisher