Hall Of Fame : Jonas, le sérial buteur de Benfica

Logo : Trivela

Trivela

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Ftrivela.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F04%2Fjonas.png&q=25&w=1080

Laissé libre par Valence à l’été 2014, Jonas Gonçalves Oliveira aura, par la suite, marqué l’histoire du SL Benfica. Retour sur le parcours de ce buteur qui était prêt à donner sa vie pour les supporters de l’Estadio da Luz.

Le  12 septembre 2014, à la surprise générale, la direction de Benfica présente celui qui sera son nouveau buteur, le charismatique Jonas Gonçalves. Jugé trop peu précis à la finition lorsqu’il évoluait en Espagne, l’attaquant brésilien, que Mundo Deportivo avait notamment qualifié de “pire attaquant du monde” en 2009, aura su contredire ses détracteurs et devenir une véritable icône du club lisboète.

Des débuts de rêves

Son premier match sous le maillot des Aigles restera un moment mémorable. Une victoire 4-0 face à Arouca ponctuée par un but de sa part, après être entré en jeu en début de seconde période. Convaincant,le Brésilien voit son nouvel entraîneur Jorge Jesus le titulariser pour le match suivant, en Coupe du Portugal face à Covilha. C’est précisément à ce moment que débute la « Love Story » entre les supporters et leur nouvelle coqueluche. En effet, durant cette rencontre, il inscrit un superbe triplé et offre la victoire (2-3) à son nouveau club.

2015, Jonas devient le « Goleador » maison

Acteur majeur lors de la conquête du titre national, de l’Allianz Cup mais également de la Supertaça, l’ex-joueur de Santos termine sa première saison avec 31 buts au compteur en 35 matchs. Cependant, il ne se contente pas d’un rôle de buteur, et sait se montrer altruiste en affichant un total de 18 passes décisives pour une première saison particulièrement réussie sur les terres d’Eusebio.

Les années se suivent et se ressemblent

Pour sa deuxième saison, il continue sur sa lancée et forme désormais un duo extrêmement efficace avec l’attaquant grec Kostas Mitroglou. En fin de saison, il confirme son statut de serial buteur tant recherché par Luis Filipe Vieira, en inscrivant 36 buts et en délivrant 18 passes décisives en 48 matchs. Les supporters de Benfica garderont en mémoire ces nombreux moments qui ont marqué le passage de Jonas à Benfica comme par exemple, son magnifique doublé contre Paços de Ferreira, ou encore son triplé contre le Nacional, et son but victorieux contre le Zenit d’André Villas-Boas en fin de rencontre.

La saison 2016-2017 sera malheureusement marquée par des blessures. Jonas jouera moins de 30 matchs toutes compétitions confondues, mais parviendra tout de même à scorer à 18 reprises

2017/2018, saison référence

Sans aucune hésitation, cette 4ème saison de Jonas à Lisbonne sera la plus aboutie de toutes. En participant à 41 matchs toutes compétitions confondues, il parviendra à tromper les gardiens de Liga Nos et d’Europe à 37 reprises. Mieux encore, en 30 matchs de championnat national, il inscrira… 34 buts. Soit plus de buts marqués que de matchs disputés : une performance rare, dont peu de joueurs peuvent se targuer.

Lors de cette magnifique saison, il inscrit notamment un triplé contre Belenenses, mais également contre le Maritimo dans une plantureuse victoire 5-0, avant d’inscrire le pénalty égalisateur contre le Sporting dans le derby à la 90+1.

Ultime saison, la retraite a sonné

Le 9 juillet 2019, alors qu’il souffre de plus en plus de ses problèmes physiques, l’attaquant brésilien Jonas Gonçalves quitte le club et décide de mettre un terme à sa carrière. Une dernière saison légèrement moins prolifique, qui laisse tout de même de nombreux souvenirs dans l’esprit des supporters, avec qui il entretient toujours une relation privilégiée. Le 10 février 2019, il inscrit un doublé lors de la rencontre face au Nacional remportée… 10-0. Deux mois plus tard, il entre encore un peu plus dans le panthéon des joueurs ayant marqué le football en inscrivant le 300ème but de sa belle carrière. Et enfin, notons son entrée au jeu lors du dernier match de la saison face à Santa Clara. Il remplace le jeune prodige Joao Félix à l’heure de jeu. Comme une passation de pouvoir entre celui qui fera désormais partie du passé, et l’autre qui représente l’avenir. Ce jour-là, Jonas est évidemment ovationné par son public, et entre sur la pelouse une dernière fois, en pleurs.

Dans la légende de Benfica

Joueur marquant du club durant les années 2010, il restera sans aucun doute l’un des meilleurs attaquants que le Benfica ait connu. Jonas est d’ailleurs devenu le deuxième meilleur buteur étranger du club lisboète, derrière un certain Oscar Cardozo. Les supporters retiennent de lui son sens du but, sa hargne et surtout l’amour du maillot et du blason.

Au total, il aura donc joué 132 matchs sous le maillot des Encarnados et inscrit 110 buts pour 32 passes décisives. Le tout en remplissant son armoire de trophées avec pas moins de 4 titres de champion national en étant élu trois fois meilleur buteur de la Liga Nos, mais également avec 2 Coupes de la Ligue, 1 Coupe du Portugal et 2 Supercoupes.

Jonas, c’était donc du football, des buts, et surtout beaucoup d’amour pour son club qu’il qualifiera par la suite de « merveilleux » et « fantastique ».

Crédit photo : IconSport