Gustavo Poyet : « Tout cela était étrange et rapide » | OneFootball

Gustavo Poyet : « Tout cela était étrange et rapide »

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Dans AS, Gustavo Poyet, l’ancien coach des Girondins de Bordeaux, a fait une rétrospective sur son choix d’accepter de coacher une sélection, lui qui a été nommé à la tête de la Grèce il y a seulement quelques mois, en février.

« Tout cela était étrange et rapide. Je me suis intéressé au banc de l’Uruguay quand il a commencé à bouger. En tant que joueur et entraîneur, vous aspirez à jouer pour l’équipe nationale de votre pays. Fin 2021, le départ de Tabárez a commencé à prendre forme et j’ai pensé : « Et s’ils m’appellent ? Et si je suis prêt ? Et si… ? Cela m’a incité à faire des recherches et à entrer en contact avec Gerard Nus, dont l’expérience avec Avram Grant au Ghana m’a aidé à avoir une vision de ce qui pourrait être. Après que l’Uruguay ait signé Diego Alonso, j’ai dû aller à Athènes pour une affaire personnelle et l’entraîneur était parti. Une chose menant à une autre… J’ai eu la chance et j’ai aimé ça. Mon passage à l’AEK Athènes ? C’était fondamental pour qu’ils me désirent et pour que j’accepte. Ça m’a aidé à m’adapter. Des changements ? L’arbitrage était autrefois un problème plus important. Aujourd’hui, de nombreux matches importants sont arbitrés par des arbitres étrangers. En outre, le football grec a exporté de nombreux joueurs importants ».

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher