Grégory Coupet : « Je vais peut-être repasser de l’autre côté encore… (rires) » | OneFootball

Icon: Girondins4Ever

Girondins4Ever

·25 septembre 2022

Grégory Coupet : « Je vais peut-être repasser de l’autre côté encore… (rires) »

Image de l'article :Grégory Coupet : « Je vais peut-être repasser de l’autre côté encore… (rires) »
Image de l'article :Grégory Coupet : « Je vais peut-être repasser de l’autre côté encore… (rires) »

Sur ARL, Grégory Coupet, l’ex-entraineur des gardiens des Girondins de Bordeaux, a confirmé qu’il faudrait peut-être plus de gardiens de but consultants dans les médias, comme il le fut d’ailleurs après sa carrière de joueur pro.

« C’est un poste tellement spécifique que j’aurais tendance à titre qu’en consultants, il faudrait plus de Micka Landreau. C’est vrai que par rapport à ça, il y a des choses qui s’expliquent, d’autres qui ne s’expliquent pas… Mais le poste est tellement spécifique. J’ai vu des joueurs très forts techniquement bégayer leur football parce qu’ils sont à deux mètres de la ligne, et qu’ils se retrouvent dans une position où ils doivent défendre le ballon… Ils se retrouvent avec un ballon et ils ne sont pas aussi à l’aise que quand on les voit en milieu de terrain. C’est une sensibilité qui est complètement différente. C’est vrai que ce n’est pas facile à juger. Quand on juge aussi à la télé, on ne voit pas qu’il y a du vent, que l’herbe fuse, que le terrain est spécial, que le ballon flotte… Je pense qu’il manque quelques intervenants gardiens de but dans les médias, sans prêcher pour ma paroisse, oui ».

Peut-être qu’après cette carrière d’entraineur des gardiens, il reviendra justement dans les médias…

« Ça s’est fait un peu au hasard. Au départ, j’étais un peu parti dans un rôle de consultant, télé et radio, et je m’y plaisais bien. Mais au fur et à mesure, j’ai eu de plus en plus de fourmis dans les jambes, et ce besoin quelque part de jouer, de retrouver le terrain. Transmettre, c’est important aussi, valorisant… Je me suis régalé avec ça, et aujourd’hui je crois que je vais peut-être repasser de l’autre côté encore (rires) ».

En attendant, il est présent et jovial sur les réseaux sociaux.

« Il n’y a rien de calculé. C’est juste une manière d’être en contact ou proche des gens. Je ne valide pas tout pour être honnête, dans le sens où je ne suis pas d’accord avec tout ce qui se passe, et j’évite d’ailleurs de m’engager dans des conversations un peu folles. Mais non, c’est plutôt naturel. Je pense que j’étais comme ça quand j’étais en activité, en étant proche des gens, ouvert auprès des gens. Ce n’était pas du tout un problème pour moi donc là, par média interposé, c’est encore plus facile ».

Image de l'article :Grégory Coupet : « Je vais peut-être repasser de l’autre côté encore… (rires) »

À propos de Publisher