Gernot Rohr : « On a fait chambre commune, et on était devenus copains. C’est un garçon qui était vraiment très sympa, très jovial » | OneFootball

Gernot Rohr : « On a fait chambre commune, et on était devenus copains. C’est un garçon qui était vraiment très sympa, très jovial »

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

« On a fait chambre commune, et on était devenus copains. Il est resté trois ans aux Girondins, et tout le monde sait qu’il était un peu blessé de temps en temps… Mais à chaque fois qu’il était avec nous en stage ou en déplacement, ou même à la mise au vert avant les matches à domicile, on a partagé notre chambre. C’est un garçon qui était vraiment très sympa, très jovial. Il était un peu triste d’avoir été blessé assez souvent, mais à chaque fois qu’il était là, il nous a amené sa bonne humeur […] Il avait un pied gauche magique, il avait un coup de pied brossé extraordinaire sur coup de pied arrêté, il avait aussi le sens du jeu. Il venait de son aile, il rentrait dans l’axe, il créait le surnombre… Il avait beaucoup de qualités techniques mais aussi tactiques. C’est un garçon qui nous a apporté beaucoup, même s’il n’a pas fait beaucoup de matches. Mais sur le plan technique et tactique aussi, il était bien. On l’avait bu au Portugal, au championnat d’Europe […] Le souvenir que je garde ? Il était venu diner à la maison, et on leur avait fait des asperges… Je me rappelle qu’Annabella n’aimait pas les asperges, mais c’est un petit détail… On avait passé un bon moment. Mais bien sûr, il y a en souvenir ce penalty qu’il a tiré, où il a changé de pied au dernier moment. Je lui ai demandé après s’il avait fait exprès, et il m’a dit que oui, qu’il voulait tromper le gardien : il a réussi ».

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher