đŸ“œGalatasaray-Besiktas : le week-end est sauvĂ© !

Onefootball

Jibril Diop

Image de l'article : đŸ“œGalatasaray-Besiktas : le week-end est sauvĂ© !

Un week-end noir avec une seule Ă©claircie.

Au milieu de cette vague de matches annulĂ©s, une seule affiche est rescapĂ©e : le derby d’Istanbul.

Dimanche soir sur les rives du Bosphores, Galatasaray et Besiktas vont se donner en spectacle à leur maniÚre : tribunes incandescentes, tacles saillants et enjeux brûlants.

N’en dĂ©plaise au coronavirus, le week-end de foot est (presque) sauvĂ©.

Course au titre 🏎

La course au titre est bien étrange cette saison en Super Lig. Le champion sortant Galatasaray (actuellement 3e du classement) est outsider à sa propre succession et Besiktas (5e), habitué aux premier rang, est sur la périphérie de la bataille.

Pour les deux formations, ce match sonne comme celui de la derniÚre chance pour espérer décrocher le titre ou, a minima, les places européennes. Malheur au vaincu.

 

La star à suivre 🩉

L’homme Ă  surveiller dans ce derby est Burak Yilmaz (11 buts en 19 apparitions). Une vraie goal machine. Le pivot turc est l’un des buteurs les plus sous-cĂŽtĂ©s d’Europe ces derniĂšres annĂ©es.

S’il marque autant, c’est aussi grĂące Ă  son compatriote Caner Erkin, spĂ©cialiste des caviars (8 passes dĂ©cisives cette saison). La recrue vedette KĂ©vin-Prince Boateng est aussi capable d’un coup d’éclat ici et lĂ .

Anciens de Ligue 1, comme on se retrouve ! đŸ€—

Georges-Kévin Nkoudou, star montante à Marseille devenue flop à Tottenham, tente de retrouver ses sensations à Besiktas (2 buts et 3 passes décisives cette saison). Le chemin est encore long.

Tiens, on a un autre ex-Marseillais dans ce derby : Mario Lemina. Lui, tout le monde s’en souvient. Le roc franco-gabonais avait Ă©patĂ© dans l’entrejeu olympien avant de prendre le train en direction de Southampton. Il a aussi a connu une expĂ©rience mitigĂ©e de l’autre cĂŽtĂ© de l’Atlantique et s’est relancĂ© en Turquie. Sa premiĂšre saison Ă   Galatasaray est une franche rĂ©ussite.

Évidemment, l’autre ancien de L1 n’est plus Ă  prĂ©senter, en l’occurrence Radamel Falcao. « El Tigre Â» a dĂ©jĂ  claquĂ© neuf buts cette saison Ă  Gala malgrĂ© ses pĂ©pins physiques et des dĂ©buts dĂ©licats.

L’ambiance au stade = inĂ©galĂ©e 🧯

Quand il s’agit d’un derby d’Istanbul, l’effervescence dans le stade n’est pas la cerise sur le gñteau
 C’est le gñteau !

La rencontre Ă  la TĂŒrk Telekom Arena sera Ă  huis-clos. On sera privĂ©s du traditionnel spectacle de fumigĂšnes.

 

Parole aux supporters đŸ‘šâ€đŸ’»

Avant le derby dominical, prenons la température auprÚs de quelques fidÚles :

Si vous n’aimez pas le derby d’Istanbul, vous n’aimez pas le football.