Frédéric Piquionne : “Si ça a été approuvé, c’est que c’est ok. Maintenant, il y a un sacré chantier”

Logo : Girondins4Ever

Girondins4Ever

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fgirondins4ever.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F07%2Fbandicam-2021-07-24-10-12-38-893.jpg&q=25&w=1080

Frédéric Piquionne s’est exprimé sur les débuts de Gérard Lopez en tant que Président des Girondins de Bordeaux.

« Si je trouve que les choses ont été bien faites ? Je pense qu’il fallait du changement. Maintenant, le dossier Bordeaux était très compliqué. On a vu que c’était un fiasco total de la part de King Street. Il a fallu ensuite regarder tous les investisseurs, bien négocier avec tout le monde, avec toutes les personnes concernées par les Girondins. Monsieur Lopez a été le plutôt convaincant. Bordeaux a d’abord été relégué administrativement, puis il est revenu devant la DNCG avec des garanties. Si ça a été approuvé, c’est que c’est ok. Maintenant, il y a un sacré chantier. Dès la nomination, il avait déjà établi les contacts avec un coach, peut-être aussi avec des joueurs, leur demandant d’attendre un peu parce que le timing était court. On est à peine à 15 jours de la reprise, il fallait nommer l’entraineur rapidement, puis dégager tout ce qu’il y a autour, refaire une communication explosive… Et c’est le moins que l’on puisse dire, en parlant de l’équipe de France, la Suisse… J’aime bien aussi le fait que certains restent comme Jaro Plasil, que j’ai connu à Monaco, et même Eric Bédouet ».

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher