Florian Sotoca (RC Lens) : « On a pris le dessus physiquement » | OneFootball

Florian Sotoca (RC Lens) : « On a pris le dessus physiquement »

Logo : Le 11 HDF

Le 11 HDF

Entré à l’heure de jeu avant de permettre aux siens d’égaliser à un quart d’heure du terme, Florian Sotoca a enfilé un costume de supersub voire de héros pour le RC Lens sur la pelouse de Saint-Etienne.

Une habitude sur corner

« On veut être le plus régulier possible parce qu’on avait mal terminé 2021 et on voulait bien commencer 2022 en étant plus solide. On a réussi à le faire contre Rennes en faisant un superbe match défensif. Aujourd’hui, on a eu un peu plus de mal. On fait une première mi-temps dégueulasse mais on est revenu en deuxième avec d’autres ambitions, notre jeu à nous et on a réussi à mettre cette équipe de Saint-Etienne en difficulté. Ce n’est pas facile parce qu’on savait qu’ils jouaient leur va-tout ce soir à domicile. On savait qu’ils allaient nous mettre la pression, ils l’ont fait, on n’a pas su ressortir nos ballons comme d’habitude mais en deuxième, je pense qu’on a pris le dessus physiquement.

Sur mon but, ma priorité est de couper au premier poteau et de passer devant le premier joueur en zone. Je sais que Jonathan a tendance à les tirer fort au premier poteau, j’adapte ma course pour ne pas arriver trop avant le ballon et elle m’arrive dessus parfaitement. J’arrive à toucher, j’ai de la réussite parce que ça touche l’intérieur de la transversale mais il en faut pour marquer des buts. C’est une rentrée décisive et ça fait du bien pour moi et pour l’équipe.

On est un peu sur un nuage en fin de match ces derniers temps entre le but de Seko contre Lille en coupe ou celui de Wesley contre Rennes la semaine dernière. On ne lâche rien jusqu’à la fin, on l’a encore prouvé aujourd’hui. Physiquement on est bien, on a pu récupérer pendant la trêve. Cette coupure nous a fait du bien. On est reparti très fort et on ne veut rien lâcher pour être le plus régulier possible. On a vu fin décembre que si on se relâche un peu, ça ne pardonne pas. Il y a de très belles équipes en Ligue 1, on l’a encore vu avec Saint-Etienne qui est dernier et nous a posé beaucoup de problèmes.

Se servir de la fin d’année 2021

Mon but était d’amener le plus de fraîcheur possible. Je suis entré à la place de Wesley sur la gauche de l’attaque mais il y a beaucoup de permutations, que ce soit avec Gaël ou Kali. Je suis passé sur la droite ensuite, ça a mis cette équipe de Saint-Etienne en difficulté, tant mieux pour l’effectif parce que c’est vraiment la victoire d’un groupe. On a vraiment un gros état d’esprit, on l’a encore vu. A nous de rien lâcher et de rester positif comme on fait depuis le début.

On a fini à la neuvième place à la trêve, ça nous a fait mal parce qu’on était presque tout le temps sur le podium. On a fait cinq matches moyen, ça nous a fait perdre des points et on était déçu parce que je pense qu’on méritait mieux que cette neuvième place. On s’est dit à la trêve qu’il fallait être plus costaud, plus rigoureux, plus concentré jusqu’à la fin parce qu’on ne faisait pas des mauvais matches mais on prenait toujours des buts bêtes. Il fallait réagir, on l’a fait depuis trois matches mais la Ligue 1 c’est compliqué. On reçoit Marseille la semaine prochaine et ce sera compliqué aussi. On fait notre petit bonhomme de chemin, on avance tout doucement, sans se prendre la tête. Après la victoire à Troyes, ça nous a parlé de Ligue des Champions et je pense que ça a pesé sur le groupe et qu’on s’est relâché. Cinq journées après, on était neuvième ! On a l’expérience de ça et c’est à nous de garder les pieds sur terre pour avancer tous ensemble. »

Source : Prime Video

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher