Fin de série pour l’AS Monaco à Montpellier | OneFootball

Fin de série pour l’AS Monaco à Montpellier

Logo : Site officiel AS Monaco

Site officiel AS Monaco

Invaincus en 2022, avec deux victoires et un match nul toutes compétitons confondues, les Rouge et Blanc se déplaçaient au Stade de La Mosson avec la ferme intention de surfer sur cette belle dynamique. Privé au dernier moment de Kevin Volland, forfait, Philippe Clement opte pour un 4-3-3 avec un trio Tchouameni-Matazo-Jean Lucas dans l’entrejeu, et le capitaine Wissam Ben Yedder en pointe, entouré par Gelson Martins et Sofiane Diop sur les côtés.

Un début de match délicat

Face à une autre équipe de haut de tableau, qui ne comptait que deux points de retard au coup d’envoi, les Monégasques entament ce match avec des intentions offensives, matérialisées par une frappe cadrée de Jean Lucas (5e) et un centre dangereux de Caio Henrique (8e). Les locaux procèdent quant à eux par contre-attaques et trouvent la faille sur une frappe croisée d’Elye Wahi, esseulé au second poteau (1-0, 13e).

« Captain Wissam » sonne la révolte

Cette ouverture du score ne change pas la physionomie de la rencontre, avec l’AS Monaco qui a la possession du ballon et le MHSC qui contre… et score encore, sur une frappe de Stephy Mavididi (2-0, 32e). Sauf que cette fois, Wissam Ben Yedder et ses coéquipiers réagissent immédiatement. Et c’est le capitaine himself, sur un caviar d’Aurélien Tchouameni, qui réduit l’écart de la tête (2-1, 34e).

Le 13e but de la saison pour le meilleur réalisateur de Ligue 1. Celui de la révolte pour son équipe, proche d’égaliser sur une frappe du gauche d’Eliot Matazo qui oblige Jonas Omlin à un superbe arrêt (36e), ou sur un tir en force, dans un angle fermé, de Gelson Martins (45e). Mais c’est bien le club hôte qui regagne les vestiaires avec un but d’avance.

Soir de premières pour Vanderson et Tiago Ribeiro

Après un premier acte très intense, le second démarre sur un faux rythme. Les hommes de Philippe Clement ont encore largement la possession du ballon (plus de 60%) mais le bloc bas des Héraultais tient le coup. Alexander Nübel sauve même son équipe sur une reprise à bout portant d’Elye Wahi (58e). Sur l’action suivante, c’est Jonas Omlin qui brille à l’autre bout du terrain en sortant une frappe de Sofiane Diop qui filait au fond (59e).

Mais les Asémistes finissent par tromper le portier héraultais. Sur un ballon récupéré par Ruben Aguilar, Vanderson tente une volée du pied gauche, en pivot et en première intention, et égalise (2-2, 81e) ! Un but plein de culot, le premier dans l’élite du Brésilien arrivé sur le Rocher au début du mois de janvier, qui permet alors à son équipe de recoller au score.

Rebondir contre Lens puis Lyon

Malheureusement, dans une fin de match complètement débridée et marquée par un double arrêt incroyable d’Alexander Nübel (88e) et la première apparition en pro de Tiago Ribeiro, issu de l’Academy (89e), c’est Montpellier qui prend définitivement le dessus sur un tir en force de Stephy Mavididi (3-2, 90e+1) et inflige à Monaco sa première défaite en 2022.

Pour leur prochain rendez-vous en championnat, les Monégasques recevront l’Olympique Lyonnais pour le choc de la 23e journée, le samedi 5 février (21h) au Stade Louis-II. Mais d’ici là aura lieu une autre affiche, en 8e de finale de finale de la Coupe de France, dimanche prochain à Lens (21h).

La feuille de match

Ligue 1 Uber Eats – 22e journée

Montpellier 3-2 AS Monaco

Mi-temps : 2-1

Buts : Wahi (13e), Mavididi (32e, 90e+1) ; Ben Yedder (34e), Vanderson (81e)

Cartons jaunes : Mavididi (90e+2), Sambia (90e+2) ; Caio Henrique (10e), Aguilar (65e)

Montpellier : Omlin – Souquet, Cozza, Sakho, Ristic – Mollet, Ferri ©, Chotard, Mavididi – Germain (Sambia 87e), Wahi (Gioacchini 71e)

Remplaçants : Bertaud, Sambia, Thuler, Leroy, Delaye, Gioacchini, Makouana

Entraîneur : Olivier Dall’Oglio

AS Monaco : Nübel – Aguilar, Disasi, Maripán, C.Henrique (Tiago Ribeiro 89e) – Jean Lucas (Vanderson 57e), Tchouameni, Matazo (Fofana 67e) – Gelson Martins (Jakobs 67e), Ben Yedder ©, Diop

Remplaçants : Majecki, Mannone, Jakobs, Matsima, Pavlović, Vanderson, Fofana, Tiago Ribeiro

Entraîneur : Philippe Clement

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher