Felice Mazzù ne craint pas la pression : "Anderlecht doit aller chercher le titre, c'est aussi simple que cela" | OneFootball

Felice Mazzù ne craint pas la pression : "Anderlecht doit aller chercher le titre, c'est aussi simple que cela"

Logo : Walfoot.be

Walfoot.be

Felice Mazzù était présenté à la presse ce mercredi après-midi. Et le nouvel entraîneur des Mauves n'a pas évité la pression d'entrée de jeu. Contrairement à l'Union, il n'a pas reculé devant le mot "titre".

"Mes premiers jours ici ? J'ai un sentiment positif quant au fonctionnement et à l'accueil du club", a déclaré Felice Mazzù. "Je suis heureux que le club me fasse confiance. Les ressources dont je dispose ici sont de qualité. On ne peut pas rêver mieux."

Le nouveau T1 du club bruxellois veut imprimer sa façon de faire très rapidement. Il n'a donc pas perdu de temps et a déjà commencé lors de sa première semaine. "Je veux respecter la culture et le statut du club. Mais mon premier objectif est de former un groupe. Vous savez l'importance que j'accorde à la cohésion au sein d'un vestiaire. Je veux aussi présenter un football offensif avec mes propres idées. Sans compromettre la continuité de ce qui est déjà là."

Le Carolo veut suivre la ligne de Vincent Kompany, mais aussi ajouter quelque chose de plus direct et de football vertical. "J'ai beaucoup de respect pour ce que Vincent a mis en place ici. J'ai une certaine façon de jouer au football dans ma tête, également sur le plan offensif bien sûr. C'est à peu près la même philosophie."

Je comprends la déception des fans après le départ de Kompany. C'est à moi de les convaincre

Mais il doit encore conquérir tout un groupe de fans. "Je le sais. Je comprends la déception des supporters après le départ de Vincent Kompany. Je connais leur amour pour lui. Je veux faire au moins aussi bien que lui et apporter du beau football. Je comprends leur déception, mais je vais faire tout ce que je peux pour les convaincre."

Et de préférence, il veut faire encore mieux. La saison dernière, il a mis beaucoup de temps à exprimer ses ambitions de titre à l'Union. Ce n'était pas le cas cette fois-ci. "Si vous demandez à mes joueurs de la saison dernière, ils vous le confirmeront : dans le vestiaire, j'ai parlé du titre dès le premier jour. Ici, c'est Anderlecht, ce club a un certain statut. Bien sûr, j'aimerais remporter le titre dès ma première saison. Ce serait génial. C'est aussi l'objectif à atteindre dans ce club. Anderlecht doit devenir champion, c'est aussi simple que cela."

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher