FC Nantes. Une malédiction offensive à rompre face à Metz à la Beaujoire | OneFootball

FC Nantes. Une malédiction offensive à rompre face à Metz à la Beaujoire | OneFootball

Icon: Tribune Nantaise

Tribune Nantaise

·29 février 2024

FC Nantes. Une malédiction offensive à rompre face à Metz à la Beaujoire

Image de l'article :FC Nantes. Une malédiction offensive à rompre face à Metz à la Beaujoire

Que l’hiver a été long pour les supporters nantais. Comme la météo, les éclaircies du début de saison se sont estompées à l’arrivée de l’automne, laissant place à un hiver pluvieux. Et ce n’est pas l’attaque nantaise qui aura réchauffé les coeurs « Jaunes-et-Verts ». Depuis fin octobre et une lourde défaite à Lens (4-0), la saison ligérienne a pris une tournure bien plus sombre.

Une statistique effrayante

De ce match face aux Artésiens jusqu’à début février, Nantes n’a inscrit que quatre petits buts en onze rencontres. Sur cette même période, les filets d’Alban Lafont n’ont tremblé qu’à douze reprises. Une attaque inoffensive et une défense en guérison, contrastant avec un début de saison où les buts étaient légion au prix d’une animation défensive friable.


Vidéos OneFootball


Malgré une défense en progression, Nantes n’a pris que 4 points sur 33 possibles dans cette même période. Personne ne fait pire en Ligue 1, c’est très peu…

Nantes retrouve des couleurs

Avec l’arrivée des beaux jours en ce mois de février, la situation du FC Nantes s’est adoucie. Il lui aura fallu du temps, mais Jocelyn Gourvennec semble enfin trouver la recette efficace autour d’un schéma défensif solide et des transitions plus tranchantes. Cela a permis aux Canaris de prendre six points sur six à l’extérieur contre deux concurrents directs au maintien et d’offrir une belle prestation à son public face au PSG, malgré la défaite.

Ce dimanche, Nantes accueille un nouveau concurrent direct au maintien, le FC Metz, avec l’ambition d’enfin enchaîner deux victoires consécutives, mais surtout de renouer avec le succès à domicile. En effet, malgré l’une des meilleures ambiances de France, les Ligériens peinent à enflammer les rencontres à domicile. Sur les huit derniers matchs à la Beaujoire, le FCN n’a inscrit que deux buts toutes compétitions confondues.

Espérons que nos Nantais puissent offrir du spectacle au public de la Beaujoire, une nouvelle fois attendu en nombre, et avoir l’occasion de se venger de la déroute à l’aller (3-1).

À propos de Publisher