FC Nantes : Moussa Sissoko et Charles Traoré, Canaris aux destins liés | OneFootball

FC Nantes : Moussa Sissoko et Charles Traoré, Canaris aux destins liés

Logo : Tribune Nantaise

Tribune Nantaise

Avec l’arrivée de Moussa Sissoko, Charles Traoré voit ressurgir un visage qu’il connaît depuis son plus jeune âge. Découvrez leur histoire commune.

Même racines, même quartier.

Désormais réunis, les deux Canaris partagent de nombreux points communs, et cela depuis la naissance. En effet, tous deux naissent en Seine-Saint-Denis et possèdent la double nationalité franco-malienne, du fait des origines de leurs parents. Comme le souligne Charles Traoré dans la vidéo de présentation de son coéquipier, ils grandissent « ensemble » dans le quartier de la Rose des Vents, à Aulnay-sous-Bois.

C’est dans cette même ville qu’ils découvrent le ballon rond et signent dans leur premier club : l’Espérance aulnaysienne pour Sissoko, et le CSL Aulnay-sous-Bois pour Traoré.

S’ils évoluent dans des clubs différents, les deux joueurs ne manquent pas de se croiser sur les terrains. Voici une anecdote racontée par Bakari Sanogo, l’agent des deux joueurs : « En 2013, j’ai organisé une opposition entre des joueurs avec lesquels je travaille, à Aulnay. Il y avait Moussa Sissoko, Cheikh M’Bengue, Prince Oniangué… et Charles Traoré. » Lors d’un duel entre les deux futurs coéquipiers au FC Nantes, c’est Traoré qui impressionne le plus par sa vitesse et son impact physique, au détriment du roc Sissoko, pourtant de trois ans son ainé. « Sur les derniers pas, Moussa avait fini par récupérer le ballon, mais Charles m’avait impressionné » se souvient Sanogo.

Comme pour leur parcours en club, les deux joueurs choisissent un chemin différent en sélection nationale. Charles Traoré rejoint le Mali, avec qui il totalise aujourd’hui 11 sélections. Moussa Sissoko, lui, choisit la France, dont il a porté le maillot à 71 reprises.

Le 93 à jamais dans le coeur.

Filmées à l’occasion de sa vidéo de présentation, les retrouvailles entre les Aulnaysiens sont franches, et la joie se lit sur le visage des deux hommes. Sissoko s’attarde pour prendre des nouvelles de la blessure de son nouveau coéquipier, victime d’une rupture des ligaments croisés il y a quelques mois.

Comme un symbole, Charles Traoré apparaît cette vidéo avec un maillot d’entraînement floqué du numéro 93 (comme leur département d’origine). Cela peut être à lier avec la nouvelle règle autorisant les joueurs à porter le numéro de maillot qu’ils veulent, à quelques exceptions près. Nous pourrions ainsi voir le Malien se séparer de son numéro 14 pour arborer avec fierté le 93… affaire à suivre.

Charles Traoré avec son numéro 93 (Photo : FC Nantes / Youtube)

Jules Poupin.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher