FC Nantes : Franck Kita s’agace de la non-conformité de la Beaujoire | OneFootball

FC Nantes : Franck Kita s’agace de la non-conformité de la Beaujoire

Logo : Tribune Nantaise

Tribune Nantaise

Franck Kita, directeur général du FC Nantes (Photo : Johnny Fidelin/Icon Sport)

Franck Kita et Antoine Kombouaré étaient en conférence de presse ce midi. L’occasion notamment d’évoquer la Ligue Europa et les normes de l’UEFA. Détails.

Le club n’ayant pas diffusé cette conférence de presse, ni communiqué à son sujet, nous nous appuyons sur les propos relayés par les journalistes présents sur place.

Pas d’Europa League à La Beaujoire ? Rien n’est encore réglé !

Annoncée comme non-conforme aux normes de l’UEFA pour les compétitions européennes, la Beaujoire avait reçu la visite d’agents de l’instance européenne du football afin qu’ils puissent examiner les lieux avant de rendre leur verdict. Visiblement rien n’est encore acté, et cela semble causer des maux de têtes à la direction du FC Nantes.

En effet, comme l’a souligné le fils Kita aujourd’hui, le club se retrouverait en quelque sorte bloqué en cas de réponse négative de l’UEFA : « L’UEFA va vouloir sécuriser un maximum et on n’a pas encore la réponse définitive. On attend. Si ce n’est pas homologué ni aux normes, on fait quoi ? […] On va aller dans la provocation jusqu’au bout, mais en cas de délocalisation, on va où ? Rennes on ne se pose même pas la question. Bordeaux non plus. Le Mans c’est trop petit, après il y a Guingamp qui a des tourniquets… si on continue comme ça il y a le Stade de France. »

De la provocation donc, mais le message est passé, et cela n’a pas forcément de quoi rassurer les fans des Canaris pour le moment.

Une solution qui ne réjouit pas Franck Kita.

« C’est la honte, mais c’est la vérité ! », Franck Kita au sujet de la solution trouvée par le club.

Le problème semble principalement s’orienter sur les fameux tourniquets à l’entrée du stade. Le FC Nantes est l’un des deux seuls clubs de Ligue 1 à ne pas en avoir (avec Ajaccio). L’UEFA en demande 54, un chiffre encore bien loin du nombre que le club a prévu d’installer au dernier moment (34). La situation commence à poser réellement problème au clan Kita, qui avoue en avoir loué… à Roland-Garos : « Les tourniquets, premièrement, il faut les trouver, deuxièmement il faut qu’ils se connectent à notre serveur. Là, on a loué les tourniquets de Roland-Garros. C’est la honte, mais c’est la vérité ! »

Pour ne rien arranger, ce sujet paraît être à l’origine d’un nouveau désaccord entre la métropole nantaise (propriétaire du stade) et le club : « Loin de moi l’envie d’être polémique, mais on avait mis un coup de pression sur ce sujet il y a un certain temps. »

Le dénouement final de cette affaire est donc évidemment attendu avec beaucoup d’intérêt à toutes les sphères du club.

Retrouvez le résumé de la conférence de presse dans notre article précédent : – FC Nantes : Antoine Kombouaré et Franck Kita étaient en conférence de presse ce matin

Jules Poupin.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher