FC Nantes. Focus sur le festival de Moses Simon, l’homme du match à Lorient | OneFootball

FC Nantes. Focus sur le festival de Moses Simon, l’homme du match à Lorient | OneFootball

Icon: Tribune Nantaise

Tribune Nantaise

·26 février 2024

FC Nantes. Focus sur le festival de Moses Simon, l’homme du match à Lorient

Image de l'article :FC Nantes. Focus sur le festival de Moses Simon, l’homme du match à Lorient

Récemment battu en finale de la CAN, Moses Simon est revenu sur les bords de l’Erdre avec une médaille d’argent au goût amer. Pour son retour sur les pelouses de Ligue 1, le Nigérian n’avait eu droit qu’à une petite vingtaine de minutes à la Beaujoire face au PSG.

Ce samedi, le vice-champion d’Afrique était aligné à la pointe de l’attaque Jaune-et-Verte, aux côtés de Mostafa Mohamed. Dans une position peu habituelle pour lui, l’ailier gauche des Canaris a toutefois su se mettre en valeur. Étincelant dès qu’il parvenait à prendre de la vitesse, l’attaquant nigérian a donné du fil à retordre à la ligne défensive des Merlus. Brillant au Stade du Moustoir, il a été élu homme du match par les supporters du FC Nantes après la victoire (0-1). Avec 36,4% des voix, il devance de peu l’unique buteur de la rencontre, Jean-Charles Castelletto (34,3%).


Vidéos OneFootball


Une première période frustrante.

En début de rencontre, Moses Simon a pourtant eu du mal à combiner avec son compère en attaque. Si le buteur égyptien était trop souvent esseulé (une seule frappe en 45 minutes), le Nigérian est davantage parvenu à se mettre en situation de tir. Son premier coup d’éclat est intervenu peu avant le quart d’heure de jeu, avec une frappe du pied gauche à l’entrée de la surface (13’). Le portier lorientais avait néanmoins réussi à repousser cette belle tentative.

Quelques secondes plus tard, l’attaquant nantais avait profité d’un mauvais contrôle d’Adjei pour partir à nouveau au duel avec Mvogo (15’)… mais le gardien des Merlus était une nouvelle fois ressorti vainqueur, grâce à une superbe manchette du bras gauche.

À la demi-heure de jeu, Moses Simon tentait sa chance pour la troisième fois. Bien lancé par Mostafa Mohamed, il avait pris le meilleur sur son défenseur avant d’enchaîner avec une frappe du pied gauche. Cette tentative, la dernière de la rencontre pour le Nigérian, n’a cependant pas trouvé le cadre.

Un nouveau rôle au retour des vestiaires.

Après la mi-temps, les Canaris se sont appuyés sur une nouvelle animation offensive, en la personne de Tino Kadewere. Le Zimbabwéen remplaçait en effet Mostafa Mohamed, touché à la hanche après un contact avec Imrân Louza (39’).

Dès lors, quasiment replacé sur son habituel côté gauche, Moses Simon a semblé retrouver des sensations plus familières. Moins sollicité dans le dernier geste, l’ailier du FC Nantes a enchaîné les percussions le long de la ligne de touche. Après quelques minutes, ses fulgurances ont enfin porté leurs fruits. Dans son exercice favori, il s’est débarrassé de Katseris à l’entrée de la surface avant de centrer du pied gauche. Sa belle passe a trouvé Jean-Charles Castelletto au second poteau, qui a conclu d’une belle reprise de volée (49’).

Si ce centre est le seul qu’a réussi le Nigérian ce samedi au Moustoir, il s’est toutefois ajouté au compteur de passes décisives de l’attaquant nantais… le portant désormais à cinq unités. L’ailier gauche des Canaris devient donc le deuxième meilleur passeur du championnat au niveau du ratio passes décisives/matchs disputés. Pour rappel, Moses Simon avait totalisé cinq passes décisives en Ligue 1 lors de ses deux premières saisons sur les bords de l’Erdre. Il avait ensuite délivré huit passes décisives en 2021/2022, avant de connaître une baisse de régime lors du dernier exercice (quatre passes décisives en 2022/2023).

À propos de Publisher