Faut-il faire un départ canon pour espérer monter en fin de saison ? | OneFootball

Faut-il faire un départ canon pour espérer monter en fin de saison ?

Logo : Evect

Evect

Invité de l'émission 100% Sainté de notre partenaire France Bleu Saint-Étienne Loire, le nouveau Milieu de terrain de l'AS Saint-Étienne Victor Lobry est revenu sur le début de saison plus ou moins difficile de son nouveau club. Pour lui, ce n'est pas forcément les équipes "les plus performantes du début de saison qui montent à la fin".

Victor Lobry : "Je pense qu’il ne faut pas se mettre dans l’urgence maintenant surtout que le championnat va être très long. Les bonnes équipes on les connait dès le départ mais ce n’est pas forcément les plus performantes du début de saison qui montent à la fin. Il faut être patient et nous il faut que l’on continue à être cohérent dans ce que l’on veut mettre en place dans le jeu. Je pense que nos résultats vont passer par là. Plus on va être cohérent là-dedans plus on va se créer d’occasions, plus on marquera de buts et plus on pourra gagner de matchs et gagner des points."

Après un deuxième match un peu plus encourageant et un nouveau visage de l'AS Saint-Étienne, Victor Lobry tire déjà quelques conclusions encourageantes : "Il y a quand même de l’amélioration, des points positifs à tirer de ce match. Après ce qui nous intéresse maintenant c’est d’aller chercher notre première victoire et de rebasculer dans le positif au niveau comptable. Je pense qu’au niveau du jeu, même si tout n’a pas été parfait il y a quand même du mieux. (...) On a concédé bien moins d’occasions, on a été un peu plus patient avec le ballon. Il y a eu plus de pertinence aussi avec ce que demande le coach après il faut encore que l’on s’améliore mais au niveau du contenu si on compare les deux matchs il n’y a rien à voir. (...) Dans les derniers mètres on n’arrive pas à créer beaucoup de dangers même si avec la possession qui a été beaucoup plus intéressante, on a amené le ballon beaucoup plus haut. Mais les derniers dribbles, les derniers gestes ou même les dernières passes n’étaient pas assez déterminés pour marquer un but de plus que l’adversaire."

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher