Equipe de France : Zidane, Lizarazu, ... "Ils étaient méchants", dénonce Evra | OneFootball

Equipe de France : Zidane, Lizarazu, ... "Ils étaient méchants", dénonce Evra

Logo : Foot National

Foot National

L'ancien latéral de l'équipe de France Patrice Evra est revenu sur ses mauvaises relations avec certains champions du monde 98 chez les Bleus.

Patrice Evra sur le devant de la scène. À l'occasion de la sortie de son livre "I love this game" ce jeudi, l'ancien latéral de Monaco ou de Manchester United effectue actuellement une tournée des médias, parmi lesquels RMC Sport. Invité de Rothen S'enflamme hier, le vice-champion d'Europe 2016 est notamment revenu sur ses souvenirs en équipe de France, dont son arrivée en sélection. À cette époque, nombreux étaient encore présents les champions du monde 98 dans le groupe. Dont Bixente Lizarazu, avec qui le courant n'est pas passé. Mais alors pas du tout.

"Mais moi, on m’aurait dit ça, je le montais en l’air direct"

"Je sais que Liza a essayé de mentir en disant qu’on n’a jamais eu de sélection ensemble, commence Patrice Evra, retenu en sélection pour la première fois en mai 2004. Jérôme (Rothen) peut en témoigner, c’était juste avant la finale de la Ligue des champions. Et là Thierry (Henry), alors que je n’avais jamais vu Lizarazu, lui dit que la relève était là. Liza me lance un regard en disant : « On t’a dit que j’avais pris ma retraite ? ». Je suis arrivé, je lui ai dit bonjour, il ne m’a jamais salué. Je n’ai aucun problème avec Liza. En plus on joue le même poste, et je respecte vraiment sa carrière énorme en équipe de France ou en club avec le Bayern. Mais voilà, Thierry a fait une blague de mauvais goût. Cela a instauré… ensuite, je n’ai jamais discuté avec Liza", confie l'ex-joueur de l'Olympique de Marseille.

Dans le viseur de Patrice Evra et Jérôme Rothen également : un certain Zinédine Zidane. "J’ai eu quelques années avant mon arrivée au milieu des champions du monde 1998, et il y en avait qui n’étaient pas sympas", assure d'ailleurs le second nommé, avant d'être appuyé par le premier sur une anecdote sur Zinédine Zidane. "Il était en train de faire ses soins et Jérôme est arrivé pour lui dire bonjour. Zizou ne l’a même pas calculé ! (Rires). Je me suis dit : « Welcome ! ». C’est vrai qu’ils étaient méchants". Et Patrice Evra d'enchaîner : "J’entendais qu’ils disaient aux autres : « Oh jeune ! ». Mais moi, on m’aurait dit ça, je le montais en l’air direct. On m’appelle par mon prénom. Mais là c’était de la méchanceté. Moi, quand des jeunes joueurs arrivent je les prends sous mon aile et je les conseille. Il y avait chez eux un côté : « C’est à nous l’équipe de France, et il n’y a pas de place pour vous »", termine-t-il.

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher