Equipe de France : Nkunku se livre sur son avenir, son absence aux trophées UNFP expliquée | OneFootball

Equipe de France : Nkunku se livre sur son avenir, son absence aux trophées UNFP expliquée

Logo : OnzeMondial

OnzeMondial

Après avoir reçu hier le trophée du meilleur joueur de la saison en Bundesliga, Christopher Nkunku s'est confié sur son avenir, alors que son contrat avec le RB Leipzig court jusqu'en juin 2024. Sa non-sélection pour le trophée UNFP du meilleur Français évoluant à l'étranger a également été expliquée.

Auteur d'une saison exceptionnelle au RB Leipzig avec 20 buts et de 15 passes décisives en 34 matchs de championnat cette saison, Christopher Nkunku (24 ans) s'est vu récompenser par le trophée du joueur de l'année en Bundesliga. Présent lors de la sobre remise de prix aux côtés de la chaîne officielle du RBL, L'Equipe en a profité pour interroger le milieu international français sur son avenir.

"Je me vois à Leipzig à la rentrée. Pour l'instant" a confié l'ancien joueur du Paris-Saint-Germain au quotidien, avant de poursuivre sur l'influence de la Coupe du monde 2022 au Qatar sur son choix. "Bien sûr que je vais prendre cet argument en compte. Aujourd'hui, ma tête est à Leipzig".

Alors que le contrat de Christopher Nkunku court jusqu'en juin 2024, les dirigeants de Leipzig devraient lui proposer une prolongation d'un an avec salaire triplé, afin de le convaincre de s'inscrire un peu plus dans la durée dans l'Est de l'Allemagne.

L'absence de Nkunku aux trophées UNFP expliquée

Parallèlement à ces confidences, L'Equipe a également expliqué la non-sélection de Christopher Nkunku au trophée UNFP du meilleur joueur français évoluant à l'étranger, remporté par Karim Benzema.

Cette absence est simplement due à un point de règlement qui stipule que chaque joueur doit avoir au moins une sélection en Bleus au début de la saison. C'est le cas des autres nommés que sont Karim Benzema, Ousmane Dembélé, Theo Hernandez, N'Golo Kanté et Mike Maignan, mais pas de Christopher Nkunku, qui a du attendre le 25 mars face à la Côte d'Ivoire (2-1), pour connaître sa première cape en équipe de France.

"Sans ce point règlementaire, il aurait eu sa place dans les nommés. (...) il faudra peut-être faire évoluer le règlement pour avoir plus de flexibilité" reconnaît l'UNFP auprès de L'Equipe. L'année prochaine sera donc peut-être la bonne pour Nkunku.

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher