Equipe de France : la situation inquiétante de certains cadres à l’approche de l’Euro

Logo : PKFoot

PKFoot

Image de l'article : Equipe de France : la situation inquiétante de certains cadres à l’approche de l’Euro

L’équipe de France se porte bien. Qualifiés pour le Final Four de la Ligue des Nations 2020 suite à sa victoire 0-1 au Portugal, les Bleus peuvent préparer sereinement les échéances à venir. Entre l’Euro qui se disputera de cet été, le Final Four de la Ligue des Nations en automne, et les matches de qualifications pour le mondial 2022 au Qatar, c’est un calendrier chargé qui attend les Bleus en 2021.

Ce sera aussi une opportunité unique d’ajouter deux trophées au palmarès de l’équipe. En tant que championne du monde en titre, la France sera parmi les favorites pour la victoire finale de l’Euro et de la Ligue des Nations. Cependant, malgré la dynamique positive de l’équipe, la situation en club de certains cadres de la sélection inquiète.

De grosses inquiétudes offensives

Pour gagner des matches il faut marquer des goals. Versée dans un groupe difficile pour l’Euro, avec l’Allemagne, le Portugal et la Hongrie, la France voudra compter sur une attaque en forme pour espérer se qualifier. Avec une cote de 2.50 sur différents sites de paris sportifs référencés par Bonus.ca/fr, plateforme qui centralise et compare les offres de casinos et paris sportifs sur internet, la France et l’Allemagne sont favorites à la qualification. Pourtant la situation en club des attaquants français en club inquiète. Griezmann n’a jamais réussi à reproduire à Barcelone le niveau de performance auquel il était habitué à l’Atletico Madrid. Ayant débuté la saison sur le banc, son temps de jeu s’améliore depuis la blessure d’Ansu Fati, mais il peine à s’acclimater au jeu catalan. Olivier Giroud a lui presque disparu des radars du côté de Chelsea. Il est aujourd’hui le troisième choix en pointe de l’attaque derrière Werner et Abraham. Avec seulement 33 minutes jouées en 8 matches de championnats, l’ancien Gunner devrait chercher à changer de club cet hiver pour sauver sa place en sélection. 

La situation délicate de Pogba

Depuis son arrivée en 2016, Paul Pogba montre plusieurs visages à United. Capable du meilleur comme du pire, le Français n’atteint pas la performance cohérente que le club est en droit d’attendre d’un joueur acheté à prix d’or. Fatigué de ses performances en demi-teinte, Solskjaer a rétrogradé Pogba au rôle de joker de luxe. Avec seulement une titularisation lors des quatre derniers matches de championnat, Pogba est devenu le 4ᵉ choix de Solskjaer dans l’entrejeu. Les statistiques du Français ne parlent pas en sa faveur. Avec zéro but inscrit et pas plus de passe décisive en 8 apparitions en Premier League, on peut comprendre la décision de son entraîneur. Le Français jouit néanmoins toujours d’une bonne cote sur le marché et pourrait aller tenter sa chance ailleurs en janvier. Manchester pourrait en tout cas être tenté de le vendre afin de lever des fonds pour son mercato. Un transfert au Real Madrid de Zidane ou un retour à la Juventus semblent les pistes les plus probables.  

En football, le club et la sélection nationale sont deux mondes différents. Une baisse de régime en club ne se traduit pas nécessairement par de mauvaises prestations en sélection. Malgré la situation délicate de certains cadres, l’équipe de France tourne bien et nous pouvons être enthousiastes pour les échéances à venir. Évidemment, nous espérons que ces joueurs se relancent avant l’euro. Gardons aussi en tête que dans une grande nation de football comme la France, le déclin des uns rime avec l’éclosion des autres. Les jeunes sont-ils prêts à saisir leur chance si nécessaire ?