Équipe de France : Deschamps barre une nouvelle fois la route à Giroud | OneFootball

Équipe de France : Deschamps barre une nouvelle fois la route à Giroud

Logo : Foot National

Foot National

Au cours d'un entretien, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps s'est montré une nouvelle très clair au sujet du cas Olivier Giroud.

Un de plus pour Olivier Giroud. Déjà vainqueur de la Ligue 1, de la FA Cup, de l'Europa League, de la Ligue des champions ou de la Coupe du monde, entre autres, l'attaquant de 35 ans a ajouté un nouveau trophée à son palmarès ce dimanche. Transfuge de Chelsea l'été dernier, le Français a effectivement été l'un des grands bonhommes du titre de Serie A validé par l'AC Milan, onze années après le dernier remporté par le club lombard. Pour autant, le néo-champion d'Italie n'a pas été retenu par le sélectionneur Didier Deschamps pour le rassemblement du mois de juin, où les Bleus vont disputer quatre rencontres de Ligue de Nations. Un choix sur lequel est une nouvelle fois revenu le technicien basque.

"Je sais que je peux faire mal, aux joueurs et aux personnes autour d’eux"

"Je suis dans le monde professionnel, s'est lancé Didier Deschamps, au cours d'un entretien avec beIN SPORTS (voir ci-dessous). Évidemment que je suis un être humain, je suis un citoyen et un père de famille. Il faut faire le plus abstraction possible de cet aspect dans le monde professionnel. Je suis convaincu que ça va à l’encontre de l’intérêt collectif. Je fais des choix humains. J’ai cette capacité de pouvoir faire plaisir mais aussi d’amener de très fortes déceptions. Ce n’est pas lié à des situations avec un joueur. En club oui en sélection, je peux avoir – et j’en ai eu – des relations un peu compliquées avec un joueur mais pour l’intérêt de l’équipe de France, je le fais. Mais à l’extérieur, vous n’avez pas toutes les données. Il n’y a que les personnes en interne qui le sont. On ne peut pas tout dire", a-t-il ajouté.

Et Didier Deschamps de poursuivre : "Je n’ai jamais pris de position radicale. Si la Coupe du monde avait eu lieu cet été, la liste serait certainement celle-là. Au mois de novembre, elle sera proche mais ce ne sera pas celle-là parce qu’il y a des impondérables. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer. Il y a la situation d’un joueur qui peut être en difficulté. Je fais en sorte d’avoir un fil conducteur quand même. De la continuité oui mais en étant convaincu qu’à un moment, s’il y un jeune joueur – même s’il a moins d’expérience par rapport à un autre plus expérimenté - je l’ai toujours fait et je le ferai. Je sais que je peux faire mal, aux joueurs et aux personnes autour d’eux", a terminé le sélectionneur qui laisse peu voire pas de place à un retour d'Olivier Giroud. Pourtant, lors du dernier rassemblement en mars, le Milanais avait été appelé pour pallier le forfait de Karim Benzema. Avant d'inscrire deux nouveaux buts ...

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher