Équipe de France : Clauss revient sur ses trois rassemblements consécutifs et y croit plus que jamais pour le Mondial ! | OneFootball

Icon: OnzeMondial

OnzeMondial

·2 octobre 2022

Équipe de France : Clauss revient sur ses trois rassemblements consécutifs et y croit plus que jamais pour le Mondial !

Image de l'article :Équipe de France : Clauss revient sur ses trois rassemblements consécutifs et y croit plus que jamais pour le Mondial !

Jonathan Clauss est revenu sur ses trois derniers rassemblements en équipe de France et y croit plus que jamais pour le Mondial.

Tout roule en ce moment pour Jonathan Clauss ! Alors qu'il a pris part aux deux dernières rencontres de l'équipe de France contre l'Autriche et le Danemark, le Marseillais a aussi livré une performance de haute volée vendredi soir sur la pelouse d'Angers en étant buteur et double passeur décisif.

Un enchaînement de rassemblement qui fait le plus grand bien au natif de Strasbourg :

"C'est trois rassemblements d'affilée, c'est ça aussi qui me fait du bien, c'est vraiment la continuité. Je me posais beaucoup de questions par rapport au transfert de cet été : est-ce que j'allais me tirer une balle dans le pied ? Est-ce que ça allait être positif ou négatif en choisissant Marseille ? Aujourd'hui, je me dis que je suis dans la bonne lignée" a-t-il lancé pour Téléfoot avant d'évoquer ses chances : "Oui... en tous cas si ça continue comme ça... J'essaye de toujours être ultra positif par rapport à mon temps de jeu. Maintenant, ça ne fera pas tout, on le sait très bien. Même si pour quelques minutes de jeu, bien sûr je fonce... Après, c'est un groupe qui va au Mondial. S'il faut y aller pour quelques minutes, on ira. Si on doit y aller pour plus, on ira pour plus. Je suis prêt à relever le défi !"

Clauss ravi d'avoir signé à l'OM !

L'ancien Lensois est revenu une nouvelle fois sur son transfert et n'a pas caché sa joie d'avoir rejoint l'OM :

"Quand l'OM vous appelle... Évidemment, ma décision a été très vite prise. L'OM, c'était la continuité de la progression. Il y avait beaucoup de critères que j'avais sélectionné au départ : le système, le championnat, la Ligue des champions. C'était tout ce qui me correspondait, voilà pourquoi j'ai fait ce choix-là. Il y avait des critères que je ne connaissais pas, à savoir jouer tous les trois jours. Ça c'est quelque chose de tout nouveau, je pense qu'il faut s'adapter, encaisser d'abord, pour repartir mieux encore. J'avais deux musiques en tête depuis que je suis tout jeune. C'est la Marseillaise et celle de la Ligue des champions. Ce sont des musiques de rêve, ça prend aux tripes. C'est une musique extraordinaire (la Ligue des champions), les mots sont durs à trouver."

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

À propos de Publisher