Equipe de France : après sa mise à l'écart au Barça, Dembélé contre-attaque ! | OneFootball

Equipe de France : après sa mise à l'écart au Barça, Dembélé contre-attaque !

Logo : Foot National

Foot National

Ousmane Dembélé a été mis à l'écart du côté du FC Barcelone et il n'a pas hésité à répondre avec franchise là-dessus.

Ousmane Dembélé en a marre et il le fait savoir ! Alors que l'ailier de l'équipe de France a été mis à l'écart au FC Barcelone en raison du feuilleton de sa prolongation, qui ne devrait donc jamais avoir lieu chez les Catalans, il a décidé de s'emparer de son compte Instagram pour répondre à cette fameuse mise à l'écart et mettre les choses au clair. Au travers d'un texte fort, Dembélé a mis les points sur les I et les barres sur les T.

Dembélé contre-attaque

"A compter d'aujourd'hui, je vais répondre avec sincérité et sans céder à quelconque chantage. Je ne suis pas un homme qui triche et encore moins un homme qui a pour habitude de céder aux chantages. Depuis 4 ans, je n’ai fait que lire des choses dites à mon sujet sans prendre la peine de me justifier. Depuis 4 ans, la calomnie est fréquente. Depuis 4 ans, on parle à ma place, on ment honteusement avec pour seul but, l’intention de me nuire. Depuis 4 ans, j’ai fait le choix de ne jamais répondre, de ne jamais me justifier. Etait-ce une erreur ? Assurément. A compter d’aujourd’hui, cela est terminé. A compter d’aujourd’hui, je vais répondre avec sincérité et sans céder à quelconque chantage. J’ai 24 ans et comme tout homme, j’ai des défauts, des imperfections. J’ai connu des moments complexes, des blessures, j’ai été touché par le Covid. Sans le moindre entraînement, le coach a fait appel à moi et j’ai toujours répondu présent… sans sourciller. Répondre présent tout bonnement comme je l’ai toujours fait car c’est ma passion, écrit notamment "Dembouz", avant de poursuivre ce long texte avec toujours autant de franchise.

"J’interdis à quiconque de faire croire que je ne suis pas impliqué dans le projet sportif. J’interdis à quiconque de me prêter des intentions que je n’ai jamais eues. J’interdis à quiconque de parler à ma place, à la place de mon agent en qui j’ai une totale confiance. Toujours sous contrat, je suis pleinement concerné et à la disposition de mon club, de mon coach. Je me suis toujours donné à fond pour mes coéquipiers ainsi que pour l’ensemble des supporters et ce n’est pas maintenant que cela s’arrêtera. Je ne suis pas un homme qui triche et encore moins un homme qui a pour habitude de céder aux chantages. Certainement que l’amour n’est qu’une variante du chantage. Comme vous le savez, il y a des négociations. Je laisse mon agent s’en occuper, c’est son terrain. Mon terrain, c’est le ballon rond, jouer au football tout simplement, partager des moments de joie avec mes coéquipiers, avec nos supporters. Par-dessus tout, concentrons-nous sur l’essentiel : la gagne", lâche-t-il, décidé à faire taire les critiques et à mettre les choses au clair. Visiblement, c'est désormais chose faite !

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher