Eduardo Macia : « Ce qui m’a attiré dès le début, c’est la réelle opportunité de construire un projet ambitieux et solide » | OneFootball

Icon: Girondins4Ever

Girondins4Ever

·28 septembre 2022

Eduardo Macia : « Ce qui m’a attiré dès le début, c’est la réelle opportunité de construire un projet ambitieux et solide »

Image de l'article :Eduardo Macia : « Ce qui m’a attiré dès le début, c’est la réelle opportunité de construire un projet ambitieux et solide »
Image de l'article :Eduardo Macia : « Ce qui m’a attiré dès le début, c’est la réelle opportunité de construire un projet ambitieux et solide »

L’ancien directeur sportif des Girondins de Bordeaux, Eduardo Macia, s’est engagé avec le club italien de La Spezia. Il expliqua notamment les raisons de cette signature jusqu’en 2026.

« J’ai immédiatement saisi l’opportunité passionnante de contribuer à construire l’avenir de ce club et de diriger les prochaines étapes pour élever son pedigree : en prenant un exemple automobile, nous sommes actuellement dans la F1 du football, nous avons une voiture avec une bonne base et nous devons maintenant nous concentrer sur son développement ensemble. Ce qui m’a attiré dès le début, c’est la réelle opportunité de construire un projet ambitieux et solide, qui puisse faire avancer toute la vision du Groupe Platek d’un point de vue stratégique, mais en gardant toujours à l’esprit où et qui nous sommes actuellement afin d’apporter les améliorations continues que nous voulons atteindre ; on m’a donné l’opportunité de faire quelque chose de différent, de penser à l’avenir et d’apporter un facteur d’avant-garde dans les stratégies du club. J’ai toujours considéré la compétitivité comme un point clé majeur : nous n’avons pas le droit à l’erreur en termes de personnalité, de compréhension du jeu et de cohérence au sein de l’équipe et nous devons construire nos fondations à partir de cela, à partir de joueurs qui apportent cette approche du jeu. Quand on joue au plus haut niveau, on ne peut pas donner la priorité aux aspects techniques, tactiques ou physiques, mais à l’intensité, à la capacité de prendre des décisions sur le terrain, à un taux de réussite élevé sur les jeux : en bref, un club doit « payer pour la tête et le cerveau, pas seulement pour les pieds ». Lorsque vous y parvenez, vous faites passer toute la machine au niveau supérieur et pouvez la faire évoluer jusqu’au plus haut niveau, car les joueurs prennent plaisir à s’affronter et n’ont pas à l’esprit la pression de la montagne à gravir ».

Puis il commenta les améliorations que l’équipe devrait avoir selon lui.

« Comme je l’ai déjà dit, c’est une équipe qui peut encore beaucoup grandir et cela doit être l’objectif de tous, car ce n’est que de cette manière qu’il sera possible de tirer une grande satisfaction. Le travail aide tout le monde, car l’entraîneur peut en apprécier les fruits et les joueurs doivent comprendre qu’il ne faut jamais s’arrêter ou se satisfaire : nous voulons ramener plus de succès à la maison, mais en gardant toujours les pieds sur terre, en donnant 100 % et en ne pensant jamais qu’il suffit de donner moins ».

Puis il évoqua la jeunesse du club.

« C’est très intéressant : les jeunes jouent avec beaucoup d’énergie, sans peur, et c’est bon pour l’équipe. Ensuite, il y a la compréhension du jeu, l’intelligence, la constance, autant de qualités qui équilibrent assez bien ce que les jeunes apportent, et c’est quelque chose que nous devons absolument avoir dans l’équipe si nous voulons être performants et en même temps valoriser nos joueurs. Souvent, je pense à l’expérience comme à un peigne que quelqu’un vous donne lorsque vous êtes chauve. Parfois, l’expérience vous pousse à rester dans le passé, à reproduire des erreurs parce que vous pensez que quelque chose que vous avez… ».

Image de l'article :Eduardo Macia : « Ce qui m’a attiré dès le début, c’est la réelle opportunité de construire un projet ambitieux et solide »

À propos de Publisher